E.S.T. : Naouara reprend du service





Après une longue période, Benzarti peut compter sur la totalité de son effectif avec le retour de Wassim Naouara. Ce dernier a retrouvé ses camarades et sera de nouveau compétitif dès que sa forme le permettra. Ainsi, après le retour de Msakni, Darragi, Eneramo, le premier gardien du club de Bab Souika est là. Pourvu qu’il ne sera aligné que lorsqu’il sera prêt à cent pour cent.
D’autre part, et contrairement à ce qui a été annoncé, la rencontre de samedi entre l’EST et l’ESS ne sera pas dirigée par un arbitre tunisien. La commission d’arbitrage a déjà opté pour un trio étranger. La nationalité est gardée secrète et ne sera divulguée que demain ou après-demain.
Et après le match de samedi face à l’ESS, l’Espérance aura à rencontrer dans le cadre de la Ligue des Champions le club burkinabé ASFA Yennenga. La CAF a déjà désigné l’arbitre algérien, Mokhtar Alamo pour le match aller. Quant au match retour, il sera dirigé par un trio guinéen mené par Yacouba Keita.
Halte aux fumigènes
Le Comité directeur de l’Espérance a envoyé  un communiqué dans lequel il appelle les supporters du club à se dresser comme un seul homme contre les fauteurs de troubles, ces «supporters» irresponsables, qui continuent, contre toute logique, à jeter des fumigènes.
Car, et il est clair maintenant, et malgré toutes les prières et les demandes répétées pour arrêter ce fléau, que certains s’entêtent à adopter cette attitude extrêmement nocive au club et, et qui est entrain de décourager tous les responsables qui voient leurs efforts risquer de partir en fumée à cause de ces comportements irresponsables.
Dans ce contexte délicat, et alors que l’Espérance est leader de la L 1, et alors qu’elle a besoin du soutien sans faille, à la fois matériel et moral, de l’ensemble de ses supporters, certains « se mettent en valeur » en poursuivant leur œuvre de destruction en allumant des fumigènes, ce qui coûte à l’Espérance de l’argent, et qui pourrait lui coûter à l’avenir un second huis clos.
Ces supporters sont appelés à ne plus user des fumigènes et aux autres nombreux supporters du club de s’opposer à ces irresponsables qui veulent les priver du spectacle de leur équipe et de leurs joueurs. Les coupables sont entrain de mettre en péril et en danger l’avenir immédiat et futur du club, c’est pour cela que la réaction de la majorité silencieuse doit se manifester avec vigueur pour mettre fin à ce fléau.


Jamel BELHASSEN




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com