La capitale : Elle a failli payer cher sa naïveté





Le beau temps printanier est pour beaucoup dans cette affaire qui relève de ces troubles psychiques dont sont «victimes» particulièrement les adolescents.
Une jeune lycéenne, le temps d’une promenade, a failli être violée par son camarade de classe.
L’on ne peut ne pas céder face à cette chaleur suffocante qui sévit depuis quelques semaines et contraint à alléger au minimum les vêtements qu’on porte. Du coup, les belles plastiques des jeunes filles sont mises en valeur et présentées sous leurs meilleurs aspects. Forcément, il y a dans ce spectacle de quoi attirer les jeunes gens et éveiller, un tant soit peu, leurs instincts. C’est dans cette ambiance assez excitante que les éléments de cette affaire se sont rassemblés, donnant lieu à une histoire des plus abracadabrantes. Une jeune adolescente a demandé à son camarade de classe de l’accompagner chez son grand-père pour chercher des livres. Après quoi, les deux élèves se sont mis en route vers le domicile de la jeune fille.
Entre-temps et alors que les deux adolescents parlaient de tout et de n’importe quoi, le jeune élève qui n’a pas cessé de contempler le corps légèrement couvert de sa camarade, a tenté de prendre la main de la fille. Il fut repoussé gentiment, mais cela ne l’a pas empêché de tenter de convaincre la jeune adolescente qu’il était tout à fait naturel que de telles choses se fassent entre «copains». Et pour être plus convaincant, le jeune homme a usé de son imagination pour exciter la jeune fille, lui faisant rappeler les scènes d’amour dans les séries télévisées.
Il est allé jusqu’à lui préciser que leurs camarades de classe en font de même. Ainsi, il réussit à mettre en appétit la jeune fille qui a commencé à céder aux avances du jeune lycéen en acceptant de discuter avec lui des questions relatives à ces rapports intimes. Dès lors, le jeune homme a donné un véritable cours sur la sexualité où il a expliqué en détail à sa copine ce qui pouvait se faire entre une femme et un homme lorsqu’ils sont en tenue d’Eve et d’Adam. Il faut dire que ces propos ont donné leurs fruits. C’est que la jeune fille a accepté que son ami touche superficiellement son corps, mais sans aller plus loin.
Coup de théâtre, à peine eut-il franchi la porte de la maison de la jeune fille, que le jeune homme se jeta sur elle en lui fermant la bouche afin de l’empêcher de demander de l’aide. Après quoi, il a tenté de la déshabiller pour abuser d’elle. Mas mal lui en prit car, contre toute attente, la mère de la fille est rentrée chez elle pour découvrir ce spectacle désolant. Après avoir séparé les deux jeunes gens, la mère a alerté les agents de police lesquels, arrivés sur les lieux, ont arrêté le jeune garçon qui a été mis à la disposition du juge pour enfants.


H. MISSAOUI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com