Congrès des jeunes avocats : Reconduction de Mounir Ben Smida





Me Mounir Ben Smida a été reconduit à la tête de l’Association tunisienne des jeunes avocats (ATJA), comme prédit avant-hier sur ces mêmes colonnes.
La liste RCD a même raflé les neuf sièges de l’ATJA et avec une avance très confortable. La dynamique de concurrence, ayant caractérisé les coulisses du congrès, n’était qu’apparente. Les candidats RCD ont obtenu un nombre de voix, variant entre 1049 voix pour le premier (Mounir Ben Smida) et 782 voix pour le neuvième (Sadok Baccour). Les autres candidats sont loin derrière à des centaines de voix.
Par ailleurs, 2018 avocats ont participé à l’opération du vote dont le dépouillement s’est poursuivi de samedi à 19h jusqu’à dimanche à midi.
Les observateurs qui connaissent la réalité du rapport de forces, ont perçu que la liste RCD avait un réservoir de voix acquises suffisamment élevé pour être à l’abri d’un éventuel retour de situation. Le dépouillement des mille premiers bulletins a déjà laissé prévoir l’issue certaine de ce scrutin, tellement l’écart était grand.
Par ailleurs, l’existence de trois listes en course a finalement servi la liste RCD, plus disciplinée dans le vote et exploitant à souhait l’absence d’un compromis entre les deux listes concurrentes et qui puisent dans le même segment d’électorat.
La multiplication du nombre de candidats (30) a jeté davantage de flou dans les esprits de ceux qui ont voulu voter en dehors de la liste RCD. Les jeunes avocats ne voyant pas de véritable ligne de démarcation entre les deux autres listes.
Ainsi, la ligne RCD montre, une fois encore, qu’elle est dominante au sein de la nouvelle génération d’avocats. Personne n’a d’ailleurs contesté la régularité et la transparence des procédures ayant amené à l’élection de ce nouveau bureau.
Conséquences ?
Le nombre de votants lors des élections de l’ATJA a dépassé le nombre de 2000, pour la première fois dans l’histoire de l’association. L’annonce de ce nombre a déjà perturbé les calculs des ténors des élections du Conseil de l’Ordre des avocats et les a poussés à réviser leurs décomptes antérieurs. Tous les candidats vont en tenir compte en prévision des élections de juin prochain.
Le nombre habituel de votants lors des élections du bâtonnier varie généralement entre 2.000 et 2.500. Le bâtonnier obtient généralement moins de 1.500 voix. Donc, le fait que la liste RCD soit parvenue à mobiliser plus de 700 votes bloqués lors des élections de l’ATJA, va sûrement pousser plusieurs candidats à réfléchir longuement avant de confirmer leurs candidatures. Les alliances seraient sûrement révisées en fonction de cette donne.
Mes Béchir Essid, Abderrazek Kilani, Hédi Triki, Brahim Bouderbala, Slah Chekki, Abdeljelil Bouraoui sont donc avisés. Ils disposent, d’ici juin prochain, de suffisamment de temps pour décider de leur éventuelle candidature au bâtonnat.


Mourad SELLAMI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com