Abdelmajid Senoussi (Judo) : «Chaque compétition a sa vérité»





«Les résultats n’ont pas été aussi catastrophiques qu’on le prétend. Jugez-en. Sur 12 athlètes participants, nous avons remporté 11 médailles. Nos filles avec 2 médailles d’or, 2 argent et 3 de bronze, se sont classées premières, chez les féminines. Il est vrai qu’au niveau des garçons, nous n’avons pas connu notre réussite habituelle, et ce, pour diverses raisons. Nous avons enregistré une nouvelle déception de la part de Férid Khedher qui, rappelons-le, se prépare à l’étranger, en France. Skander Hachicha et Makram Ayed, qui ont remporté respectivement une médaille d’argent et une médaille de bronze, sont à leurs 3èmes Jeux africains. Les deux autres judokas Sadok Khalgui et Abdessalem Arous ont glané deux médailles de bronze. Il nous a manqué 2 médailles d’or pour être, encore une fois, au top de l’Afrique. Il ne faut pas oublier, à ce titre, l’absence de Anis Lounifi, blessé et Anis Chedly, privé de participation pour manque de sérieux, lors des derniers championnats du monde à Osaka, qui auraient pu permettre à notre judo de fructifier sa moisson de médailles. Dans ce contexte, il ne faut pas oublier que chaque compétition a sa propre vérité et qu’il arrive parfois que les résultats obtenus ne soient pas conformes aux objectifs escomptés. Dans tout cela, il faut retenir les points positifs et chercher à nous améliorer, en revenant sur le bilan du tournoi pour rectifier tout ce qui n’a pas marché et essayer d’aller à l’avant en privilégiant le travail, la rigueur et le sérieux qui nous permettront de nous racheter et montrer notre réelle valeur».


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com