L’écusson de «l’Université arabe Nayef des sciences sécuritaires» remis au Président Ben Ali





CARTHAGE - TAP
Les relations tuniso-saoudiennes et la réunion du Conseil des ministres arabes de l’Intérieur ont été au centre de l’entretien accordé, hier, par le Président Zine El Abidine ben Ali au prince Nayef Ibn Abdelaziz, ministre de l’Intérieur et deuxième vice-président du Conseil des ministres du Royaume d’Arabie Saoudite.
Au cours de l’entretien, le prince Nayef Ibn Abdelaziz, président d’honneur du Conseil des ministres arabes de l’Intérieur, a remis au Président de la République l’écusson de «l’Université arabe Nayef des sciences sécuritaires», en témoignage de considération au Chef de l’Etat pour son soutien à l’action arabe commune dans le domaine de la sécurité.
Le prince Nayef Ibn Abdelaziz a exprimé sa joie de rencontrer le Président Zine El Abidine Ben Ali à qui il a transmis les salutations et les sentiments de considération du serviteur des deux Saintes Mosquées, le roi Abdallah Ibn Abdelaziz et du prince héritier, Sultan Ibn Abdelaziz.
Le prince Nayef Ibn Abdelaziz s’est félicité de la solidité des relations établies entre le royaume d’Arabie Saoudite et la Tunisie, mettant l’accent sur l’estime et la considération que voue le Président Ben Ali au Royaume d’Arabie Saoudite.
Il a exprimé, en son nom et au nom des ministres arabes de l’Intérieur, ses remerciements et ses sentiments de considération au Chef de l’Etat pour la sollicitude dont il entoure la réunion du Conseil des ministres arabes de l’Intérieur et pour son action visant à réunir les meilleures conditions de succès de cette réunion et à servir au mieux la cause de la sécurité arabe.
En conclusion, le prince Nayef Ibn Abdelaziz a fait part de sa satisfaction de l’intérêt porté par le Président de la République à l’évolution des relations entre le Royaume d’Arabie Saoudite et la Tunisie, et à la situation sur la scène arabe.
Le Président Zine El Abidine Ben Ali a chargé le prince Nayef Ibn Abdelaziz de transmettre ses salutations et ses sentiments fraternels au serviteur des deux Saintes Mosquées, le Roi Abdallah Ibn Abdelaziz, et au prince héritier, Sultan Ibn Abdelaziz, ainsi que ses meilleurs vœux de progrès, de prospérité et de bien-être au Royaume d’Arabie Saoudite.
L’entretien s’est déroulé en présence du ministre de l’Intérieur et du Développement local, du secrétaire général du Conseil des ministres arabes de l’Intérieur et de l’ambassadeur d’Arabie Saoudite à Tunis.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com