La Goulette : Légèreté de soutenance





La Goulette, fidèle à ses habitudes, a ouvert ses bras pour accueillir les nombreux visiteurs qui viennent chaque année s’attabler dans les restaurants de la ville et goûter aux délices de la mer.
Cette ambiance estivale s’est estompée brusquement, cédant la place à un autre spectacle désolant, triste et dramatique Il y avait sept à huit personnes qui occupaient une table placée au beau milieu de la terrasse du restaurant que le tout Tunis fréquentait jadis pour ses poissons frais. Aujourd’hui avec la pisciculture, l’établissement a perdu de son éclat et devint une destination pour ceux qui ne connaissent pas la ville à l’image des principaux protagonistes dans cette affaire qui, de loin, paraissaient comme des amateurs d’alcool plutôt que de fins gastronomes. A voir les nombreux aller et retour du serveur entre leur table et la cave du restaurant, l’on comprend très bien à quel point les boissons sont importantes dans cette table à laquelle prenaient part également deux filles. Il fallait être un saint pour ne pas croire et penser du mal de ces deux jeunes demoiselles dont la manière de parler, de rigoler et même de se comporter ne laissait aucun doute, quant à leur profil. Il s’agit bel et bien de ces filles de joie ramassées à un croisement de route afin de donner de l’ambiance à cette sortie organisée par les cinq hommes, lesquels voulaient passer du bon temps à la Goulette. Bien évidemment, l’on ne pouvait y trouver que du plaisir d’autant que la quantité d’alcool ingurgitée encourageait à tenter un attouchement par ci ou un geste sensuel par là. Seulement, il n’y avait que deux filles pour cinq hommes, ce qui fait que la tension est montée d’un cran à cause de cette concurrence, devenue, au passage, rude. Du coup, l’un des cinq copains a décidé de faire cavalier seul en s’emparant de la première fille. Il fut suivi par un deuxième compagnon qui a invité la deuxième fille à venir s’asseoir à côté de lui. Ce partage inéquitable a surchauffé l’ambiance qui, subitement, devint insupportable. Ainsi, les cinq amis et les deux filles ont décidé de quitter les lieux. Et voilà qu’au moment où les deux couples ont voulu monter seuls à bord d’une des voitures ayant transporté la bande à la Goulette, les trois autres hommes se sont fâchés, exprimant leur désir de prendre part à cet autre festin charnel. C’était l’occasion pour qu’une violente bagarre éclate entre les cinq hommes qui, sous l’effet de l’alcool, ont perdu leur self-control au point d’utiliser des armes blanches afin d’afficher une certaine supériorité. Malheureusement, cela n’est pas passé sans faire de victimes puisque les deux filles ont été grièvement blessées. Il faut dire que ce spectacle a attiré la foule qui, en se rassemblant, a éveillé les soupçons d’une patrouille mobile de police. Les agents arrivés sur les lieux ont embarqué au poste les cinq copains et les ont écroués. Les deux filles ont été, quant à elles, transportées dans un hôpital de la place. Entre-temps, une enquête a été ouverte pour tirer cette affaire au clair.


H.M.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com