Ezzahrouni : La sécheresse, l’exode et le crime…





Au départ, il ne s’agissait que de rumeurs mais, peu à peu, les choses ont pris une tournure telle que le bonhomme a décidé de chercher la vérité.
Il y a quelques années, ils ont pris leurs balluchons pour se rendre à Tunis. La vie de plus en plus difficile n’encourageait guère, en effet, à rester dans ce village reculé du Centre-Ouest. La sécheresse qui sévissait depuis quelques années a poussé la majorité des paysans à se débarrasser de leur bétail, quitter leurs terres et s’installer en ville.
C’est ainsi qu’ils ont élu domicile dans un quartier populaire de Tunis où vivaient déjà d’autres membres de leur famille. Malheureusement, le rêve s’est brisé rapidement. Le travail manquait, la vie était chère et rares étaient ceux qui arrivaient à s’en sortir. Alors, tout le monde devait mettre la main à la pâte pour survivre. Voilà purquoi les femmes et les filles se sont trouvées obligées d’aller chercher du travail. Il faut dire que, par la force des choses, leur comportement a changé. Il était justement normal qu’elles soient influencées par le mode de vie citadine, c’est-à-dire, s’habiller comme les femmes de la ville, se maquiller, parler… Bref… mener la même vie. En réalité, cela gênait énormément les hommes. Mais à défaut d’une autre solution, ils sont obligés d’accepter cette nouvelle réalité. Encore, faut-il qu’on ne s’attaque pas à cette jeune fille en lançant des rumeurs qui touchent directement à son honneur. Des rumeurs qui n’ont pas laissé son frère indifférent. Alors, pour en avoir le cœur net, il a décidé de la suivre partout où elle allait.
Entre-temps, les mauvaises langues se sont déliées pour faire circuler une autre rumeur beaucoup plus grave: la jeune fille serait enceinte et chercherait vainement à avorter. Une telle nouvelle mit dans tous ses états son frangin qui attira sa sœur dans une carrière.
Là, il la soumit à un interrogatoire musclé afin de lui arracher des aveux. A la longue, il perdit ses nerfs et s’est mis à la frapper au niveau du ventre, ce ventre qui était censé porter le fruit du péché. Il lui asséna plusieurs coups au point de provoquer une hémorragie interne. La jeune fille perdit ainsi connaissance.
Elle fut alors abandonnée par son frère, lequel a pris la fuite. Retrouvée un peu plus tard par des passants, la victime a été transportée dans un hôpital de la place où elle a été soumise à une intervention chirurgicale et sauvée in-extremis d’une mort certaine. Son frère a été arrêté par les agents de l’ordre et mis en détention préventive.


H.M.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com