Coupes d’Afrique des clubs : un trio à l’assaut de la qualification





J.S.K. - C.A. : Penser à marquer, sans se précipiter


La tâche des Clubistes ne s’annonce guère facile, mais ils ont déjà montré de belles choses à l’aller qui peuvent leur servir malgré les nombreuses absences.
Nous avons évoqué les absences car, cette fois-ci, elles seront de taille. Lorsqu’il s’agit de Nefzi, Souissi, Alexis, Dhaouadi en plus de Mouihbi qui vient de reprendre et Sellami qui s’en ressent encore d’une blessure contracrtée à La Marsa, on ne peut négliger ces forfaits et leur influence sur le rendement collectif du groupe.
Opter pour les meilleures solutions
Les Clubistes ont bien préparé ce match retour car, à présent, ils connaissent mieux leurs adversaires. Il est vrai que ce rendez-vous ne tombe pas au meilleur moment, mais on a su s’organiser en conséquence et motiver les joueurs pour tout donner. Ils s’agit du principal objectif de la saison et le CA espère toujours faire le meilleur parcours possible en Ligue des champions et ne point se contenter de faire de la simple figuration. C’est pour cette raison que tout a été mis au service de Pierre Lachantre et ses poulains pour s’en sortir à Tizi Ouzou avec le maximum de réussite. Les joueurs sont physiquement prêts malgré les efforts déployés dimanche dernier contre l’ASM en Coupe de Tunisie. Les conditions du séjour en Algérie sont également bonnes et seules quelques interrogations à propos de la formation rentrante continuent à inquiéter le coach qui a prolongé le suspense en décidant d’attendre le dernier moment pour annoncer son équipe type. Avec l’absence de Souissi, deux solutions se présentent à Lechantre : ou bien décaler El Ifa pour le placer dans l’axe et titulariser Ben Yahia sur le front droit, ou faire confiance à Bacha qui a déjà joué aux côtés de Bachtobji.
A l’entrejeu, Aouadhi et Boujelbène évolueront en récupérateurs et l’absence d’Alexis ne devrait pas poser beaucoup de problèmes, alors que Melliti aura la lourde tâche d’orienter la manœuvre offensive pour offrir le soutien espéré aux attaquants. En attaque, justement, le vide laissé par Dhaouadi, blessé, risque d’être difficile à combler. Messaâdi sera là pour le faire, juste derrière Akrout qui sera le seul attaquant de pointe. La solution Traoré demeure toujours d’actualité, mais le coach clubiste est convaincu que le Malien est souvent plus dangereux et plus efficace lorsqu’il fait sa rentrée en cours du match. En toute cas, le CA aura besoin en premier lieu à une très grande solidarité sur le terrain et à un rendement héroïque comme c’était le cas à l’aller. Cette fois-ci, l’équipe tunisienne sait parfaitement ce qu’elle aura à faire.
Il faudra marquer au moins un but et ne pas perdre, évidemment. C’est à la fois simple et compliqué pour une formation qui ne marque pas trop de buts et qui sait, fort heureusement, réagir au bon moment pour se rattraper et montrer qu’elle a du caractère. Cet après-midi, le CA aura besoin d’aller chercher un résultat positif, sans toutefois s’exposer. Allier efficacité offensive et solidarité défensive demeure le grand souci d’un Club Africain auquel nous ne pouvons que faire confiance. Bonne chance...
Formation probable
Dekhili, El Ifa, Meriah, Bacha, Bachtobji, Boujelbène, Aouadhi, Ben Yahia, Melliti, Messaâdi, Akrout.


Kamel ZAÏEM


C.S.S. - Al Ahly : Avec le même allant


Après trois victoires consécutives, l’envie de continuer sur sa lancée est le credo du CSS qui veut éliminer Al Ahly de Tripoli en Coupe de la CAF.
Pour cette raison Luka s’est chargé depuis le début de cette semaine de préparer l’équipe sur tous les plans. Quatre séances d’entraînement ont été programmées dès le début de cette semaine.
Face à Al Ahly de Tripoli, le CSS sera privé des services de Guemamdia victime d’une déchirure musculaire qui nécessite un repos forcé de deux semaines. Quant à Haj Messaoud qui souffre de problèmes musculaires, il ne sera pas aussi de la partie face aux Libyens.
Le CSS n’a pas de choix que la victoire pour se qualifier. Il jouera toutefois la prudence pour ne pas encaisser de but. Luka a bien étudié son adversaire et tous les joueurs sont décidés à réussir un résultat positif. Ils n’ont plus le droit à l’erreur. Le moral est en beau fixe et l’ambiance sereine après le dernier succès face au CAB.
Formation probable
Khalloufi, Issofo, Gharbi, Rouid, Abbès, Bergaoui, Hammami, Zaïem, Soumah, Dominique, Younès.


Noureddine BACCOUCHE


E.S.S. - Forces Armées : sérieux et application


Battue par un but d’écart à Niamey, l’Etoile affronte ce soir les Forces Armées du Niger avec la ferme conviction de se qualifier.
Le technicien néerlandais a essayé de faire passer à ses joueurs un message bien clair signifiant que l’adversaire est très fort physiquement dans les duels et l’endurance.
Hamberg appelle ses joueurs à se surpasser et donner le meilleur d’eux-mêmes pour venir à bout de cet adversaire mal jugé par le grand public de l’Etoile. «Notre groupe progresse de la meilleur façon et le transfert de l’application de l’entraînement vers les matches officiels a commencé depuis le match contre la JSK où nous avons joué une bonne trentaine de minutes. Si nous jouons notre foot comme nous aimons le jouer à une ou deux touches, un positionnement étudié et un échange rapide de la balle en phase d’attaque nous serons une équipe très difficile à battre», dira le coach étoilé.
Formation probable
Concernant l’effectif, Nafkha toujours absent malgré le grand travail fourni par le staff médical et l’effort du joueur qui a été appliqué dans sa phase de rééducation «C’est un joueur très important dans notre dispositif tactique, nous avons besoin de sa vision du terrain, de son application et de sa touche personnelle dans la relance», nous confia Piet Hamberg. Tembo absent sera remplacé par Mosrati, un joueur très technique qui est capable de donner le plus surtout dans l’exécution des balles arrêtées.
Ainsi Hamberg alignera Mathlouthi dans les buts, Tonniche à droite, Hatem Béjaoui à gauche, Jmel et Ben Mansour dans l’axe, Mabrouk et Meïté dans la récupération, Zouaghi en chef d’orchestre et qui sera épaulé par Mosrati et Erik. Quant à Akaichi, il sera appelé à retrouver le chemin des filets pour renouer avec la réussite.


Ridha AZAIEZ




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com