Victoire insuffisante pour les Etoilés





E.S.S.  : 2
Forces Armées : 1


L’ESS a gagné mais ne s’est pas qualifiée qu prochain tour. Son adversaire a été beaucoup plus motivé.
Le meilleur scénario pour le représentant du football tunisien en coupe de la CAF était de réussir un but d’entrée et effacer l’avance de son adversaire nigérien. Ce scénario a été effectivement réalisé et dès la 5e minute lorsque l’ESS a remis les pendules à l’heure et ce suite à un penalty obtenu dés la 5e minute et transformé en puissance par Ammar Jmel. A un à un c’est un nouveau match qui a débuté.
Ce but a mis les Etoilés en confiance qui ont cherché a procéder par des passes courtes et des incursions par l’axe afin de mettre en difficulté la défense adverse. Entre temps les Nigériens nullement impressionné par la réussite de son adversaire a fait preuve de beaucoup de maîtrise technico-tactique et a poussé son adversaire dans sa zone. Cette pression a perturbé quelque peu l’organisation étoilée et son milieu de terrain a perdu du terrain en faveur de l’équipe nigérienne qui est parvenue après plusieurs tentatives à égaliser par Kilvin Chiné qui a repris en puissance une remise de balle de Ibrahim Boubaker suite à un corner (40’).
Cette réussite de la part de l’équipe d’Asfan a mis à nu les faiblesses de l’équipe sahélienne qui a manqué de rythme dans sa prestation dans la mesure où beaucoup d’espaces ont été cédé à l’adversaire.
En seconde mi-temps l’ESS a essayé de développer son jeu sur les couloirs et les premières minutes ont permis à Akaïchi de mettre en difficulté le gardien nigérien, mais cela n’a pas impressionné les joueurs du Sahel du Niger qui ont gardé le même schéma tactique et ont continué à harceler la défense étoilée qui s’est trouvée à plus d’une reprise en difficulté, mais Mathlouthi a veillé au grain. Et à deux reprises les joueurs visiteurs ont eu le but au bout des pieds sans pouvoir tromper le gardien étoilé (57’ et 59’).
Au fil des minutes et sentant le danger, l’entraîneur Piet Hamberg a fait rentré Mosseb Sassi à la place de Mosrati afin de donner un nouveau souffle à sa ligne médiane, mais ce réajustement n’a pas donné ses fruits du fait que les défenseurs nigériens été alertes et bien organisés alors que Akaïchi n’a pas trouvé le soutien espéré de la part de Erik Karikari qui a joué en repli et n’a été d’aucun secours pour son coéquipier.
Cet échec a poussé l’entraîneur étoilé à effectuer un nouveau changement et la rentrée de nouvel attaquant Yaccouba Diara à la place d’un pivot afin de donner plus de poids à sa ligne avant. Ce changement a permis aux locaux de dominer les débats et de porter le jeu dans la zone adverse. Et à force d’essayer, les Etoilés sont parvenus à répondre aux attentes de leurs supporters et à marquer le but libérateur à la 74e minute par Ahmed Akaïchi suite à une attaque à trois têtes. Ce but a mis de la panique dans la défense nigérienne qui a perdu sa concentration et Akaïchi été à deux doigts de tripler la marque. L’étreinte des Etoilés n’a pas eu raison de la volonté de l’équipe d’Asfan qui a réussi le pari de se qualifier aux dépends de l’ESS à Sousse même.


Mohamed Hedi




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com