Les perfs de nos pros : Touati retrouve la forme, rentrée de Kamel Alouini





Nos joueurs évoluant dans le championnat de France continuent de faire parler d’eux, et de la meilleure des façons.
Au cours des rencontres du week-end dernier, plusieurs de nos internationaux se sont mis en évidence. Commençons d’abord par parler d’un retour, celui de Kamel Alouini qui vient de reprendre la compétition après une vilaine blessure qui l’a écarté du parquet pendant plusieurs semaines. En effet, Kamel Alouini a contribué au succès de son équipe, Istres, contre l’équipe de Dunkerque sur le score de 34-31. Le jeune demi centre tunisien a réalisé deux buts en deux tentatives, ce qui lui fait un taux de réussite de 100%. En face, l’autre Tunisien, en l’occurrence Jalel Touati a été lui très efficace en marquant 8 buts sur 10 essais, soit 80% de réussite. Touati retrouve la grande forme et fut d’ailleurs, et de loin, le meilleur réalisateur de son équipe. Grâce à cette victoire, Istres monte à la 6e place alors que Dunkerque conserve sa troisième position.
Montpellier continue d’afficher sa supériorité sur tous ses rivaux. Cette fois, il est allé l’emporter à Ivry 33-28. Nos deux tunisiens Wissem Hmem et Issam Tej n’ont pas été très sollicités lors de ce match, Hmem ne marquant aucun but alors que Tej n’en a réalisé qu’un seul sur trois essais.
Le duel entre Saint Raphaël et Tremblay a souri aux camarades de Bousnina qui ont gagné en déplacement 35-33. Mais sur le plan personnel, c’est Mgannem qui a été le plus efficace en marquant sept buts dans les buts de Tremblay alors que Bousnina n’en a réalisé que cinq.
A Dijon, on a noté le réveil de Marouène Belhaj qui a mené son équipe à la victoire contre Nantes. En effet, l’arrière droit tunisien a réalisé cinq buts sur sept tentatives soit 71% de taux de réussite alors que côté nantais, Maggaiez a fait sept arrêts sur 19 tirs adverses avec un taux de réussite de 37% alors que son coéquipier Hatem Haraketi, et contrairement à la semaine écoulée, a manqué complètement de réussite en ratant ses six tirs.
Toulouse continue de manger son pain noir et demeure lanterne rouge après avoir encaissé une nouvelle défaite à domicile face à Nîmes 24-28. Anouar Ayed a essayé, tant bien que mal, de tenir la baraque avec cinq buts en neuf essais, mais c’était trop insuffisant.
Enfin, le club de Souheil Klai, Cesson, a été battu par Aurillac sur le score de 30-24. Klai a été l’auteur d’un seul but sur quatre essais.


ABDELLATIF




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com