L 1 (21e J.) : Le bas, dans un impitoyable branle-bas de combat





Limitée à trois rencontres seulement, coupes africaines obligent, cette 21e ronde propose des empoignades irréductiblement décisives pour le maintien. Dominée par un USM - ESHS... dramatiquement capital !
Ce match, en effet, s’assimile au choc de la journée, un véritable sommet du bas du tableau. Main dans la main à l’avant-dernière place du classement, à un point seulement de la lanterne rouge gafsienne, Monastiriens et Hammam-Soussiens se livrent un duel fratricide, s’agissant de voisins. Malheur au vaincu donc, la compétition entrant, à partir de cette 21e journée, dans sa dernière ligne droite. Pour les Bleus, malheur est bon en quelque sorte, après leur élimination de la Coupe dimanche dernier. Ils pourront, de la sorte, se concentrer totalement sur l’opération-sauvetage qui devrait, logiquement, s’amorcer dès aujourd’hui.
Même son cloche, en fait, pour les Bachouche et consorts qui partent à chances égales, malgré l’épreuve du déplacement.
Les derniers de la classe, pour leur part, les surprenants gafsiens, sont en train de payer un lourd tribut à leur laxisme, celui de leurs dirigeants, incapables d’honorer les émoluments des joueurs et celui de ce derniers, pas responsables pour un sou, pour leur majorité. C’est à eux tous maintenant, de s’y mettre à l’unisson, pour sauver l’équipe. Et afin de se dépêtrer de méandres mouvants du classement, il leur incombe de ramener de Kairouan dans leur escarcelle trois points substantiellement salvateurs.
Tâche très malaisée sur le difficile terrain d’une Chabiba ambitionnant gloutonnement la 6e place.
Enfin, à Zarzis, la tension sera moindre entre l’Espérance du Sud et l’OB. Bien tapis dans une assez confortable 8e place, le deux équipes n’en briguent pas moins un précieux succès, tant que mathématiquement, les rebutantes exhalaisons du purgatoire se font encore palpablement sentir.
Toutes deux nous valent bien un spectacle de rang, attendu que, d’une part, l’ESZ a dépassé le «syndrome de l’invincibilité», suite à sa dernière défaite après une belle série de 10 matches, et que de l’autre, les Cigognes sont tenues d’honorer leur brillant statut de demi-finaliste de la Coupe de Tunisie.


Wahid SMAOUI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com