Nationale A (20e J.) : Le C.A. lâche prise





Les Clubistes, amorphes et sans conviction, ont chuté devant une Espérance sûre de son fait. En revanche, Mokninois et Hammamétois, malgré leurs matches nuls, prennent une avance qui pourrait s’avérer suffisante.
Le derby de la capitale n’a pas tenu ses promesses avec une salle de Rades où on ne comptait que quelques centaines de spectateurs. Il faut dire que la retransmission du match de football de l’Espérance et la déception des fans clubistes après l’élimination de leur équipe de foot ont été déterminantes dans cette absence. De plus, le derby a été déséquilibré et n’a jamais tenu en haleine les présents.
Après une égalité durant une dizaine de minutes (5-5), l’Espérance prit les commandes du jeu imposant sa domination sur une équipe clubiste trop instable en raison des multiples changements prônés par le coach du Sept rentrant. En effet, et à aucun moment, les joueurs alignés n’ont eu le temps nécessaire pour mettre en place leur jeu. De plus, et sur le plan individuel, on n’a pas reconnu les Mahmoudi, très lourd, Drissi, transparent, ou Kraiem en méforme. Seule le jeune arrière droit a réussi à tirer son épingle du jeu en l’occurrence Bennour auteur de 11 buts. En face, les camarades de Mahmoud Gharbi s’appliquaient et se montraient mieux concentrés et plus efficaces. Ils commencent à creuser l’écart 8-5 puis 9-6. Cette avance prit une plus grande ampleur avec des Clubistes qui n’arrivaient plus à suivre et perdaient de leur maîtrise mentale à l’image de Saber Tajouri, auteur d’un coup de coude au visage d’un adversaire, qui lui a valu le carton rouge. Le score monta 15-9 et finalement 19-14 à l’issue de la première période.
En seconde mi-temps, on assista au même scénario. Les Clubistes firent deux tentatives de remontée revenant à trois points, 20-17 et 27-24. Mais les Sang et Or reprenaient de plus belle et s’adjugeaient une avance plus consistante qui atteignit en fin de compte sept buts, 35-28.
Les adversaires directs des Clubistes pour une place au play off, le SCM et l’ASH, se contentèrent de deux résultats nuls respectivement à Menzel Temime devant l’USTé et à Mahdia devant El Makarem de Mahdia. Cependant, il s’agit de deux points qui pourraient s’avérer décisifs sachant qu’il ne reste plus que deux journées à dipsuter. En tous les cas, Mokninois et Hammamétois sont en position favorable par rapport au CA.
En bas du classement, le flou qui prédomine après les succès obtenus par l’ESHS et le CSH devant deux adversaires directs et concernés aussi par la descente. Les deux dernières journées seront déterminantes pour le trio le plus menacé.
Quant à l’Etoile, elle est allée à Gremda gagner largement son match face à une équipe locale démobilisée après avoir assuré son maintien parmi l’élite depuis plusieurs journées.


ABDELLATIF




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com