Nationale A (Dames) : Trois qualifiés pour le Super play off





Pour ce qui est de la course au titre, le CS Sfaxien et le Stade Tunisien ont déjà affiché leur ambitions. Co-leader à une journée de la fin, ces deux équipes en découdront entre elles la semaine prochaine pour savoir qui terminera cette seconde phase à la première place. Il s’agira d’éviter l’ES Cap Bon qui est certain de terminer à la 3e place.
Lors du dernier week-end, le CSS a remporté une victoire face au CSF Bizerte qui ne lui a pas facilité la tâche. La victoire du CSS a mis du temps à se dessiner. Tout comme celle de la Dalia de Grombalia face au CS Police Circulation qui a laissé entrevoir des progrès. Il reste encore une place à prendre pour le super play off et elle se jouera lors de l’ultime ronde de cette seconde phase du championnat entre le CSF Bizerte et la DS Grombalia avec un petit avantage pour le premier.
En ce qui concerne le play out, Al Hilal a réalisé une bonne opération en battant l’ASF Jammel qui garde ses chances intactes de terminer en tête et de jouer tous ses matchs à domicile. Pour sa part, la Zitouna continue de manger son pain noir en concédant une nouvelle défaite à Dar Chaabane.
La rencontre au sommet de la pénultième ronde du play off a mis aux prises deux postulants sérieux au titre, à savoir le ST et l’ES Cap Bon. Le match revêtait une grande importance dans la perspective de la suite des événements et son gain peut grandement conditionner le parcours dans le super play off. Pour cette raison, la rencontre fut abordée avec beaucoup de sérieux dans les deux camps.
En effet, dès l’entame des débats, les deux équipes se répondirent du tac au tac et ne se lâchèrent pas d’une semelle, 9-9, 13-13, 15-15, 18-17 et 20-18 à la fin du quart-temps initial. Au cours de la seconde période, la physionomie de la rencontre ne changea pas beaucoup en dépit d’un court passage à vide des Stadistes qui permit aux Violettes du Cap Bon de passer devant pour la première fois du match 24-25, 26-29 et 26-31 à presque 4 minutes de la mi-temps. Un avantage de courte durée puisque à 1’30 de la pause, le ST remit les pendules à l’heure 31-31 et les deux équipes de rejoindre les vestiaires sur un résultat de parité 34-34.
En seconde période, la donne changea totalement puisque les Capbonaises vont connaître un long passage à vide qui durera plus de 7 minutes. Du coup, l’équipe du Bardo ne se fit pas prier pour prendre le large, 36-34, 40-34, 43-36 et 47-38 à la fin du 3e quart-temps.
L’ESCB tenta dans les 10 dernières minutes de combler son retard et n’abdiqua pas 51-45, 57-49 puis 57-54 alors que l’on jouait la dernière minute de la rencontre. Tout était alors devenu possible, mais le ST sentant le danger ne se laissera pas prendre au piège en remportant la mise par 59-54.
Ce fut une rencontre intéressante à suivre au cours de laquelle nous avons pu admirer la classe de Karima Oueslati du côté stadiste. Cette joueuse d’expérience a une grande emprise sur le jeu de son équipe. Bien entendu, elle a pu bénéficier du concours des Nafatni, Zaghdoud et Sebaï.
Dans les rangs de l’ES Cap Bon, Rim Gannar et à un degré moindre Maya Tereira ont supporté le poids du match.


A.S.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com