Siliana : Après avoir avoué le meurtre de sa femme, il plaide la démence





Les faits remontent au mois d’octobre 2009 quand un homme a participé à une émission de «téléréalité» sur la chaîne Hannibal TV.
Lors de cette émission, un quinquagénaire, natif de la région de Siliana, l’air pourtant attristé, a présumé que sa femme avait quitté le foyer conjugal en délaissant ses enfants derrière elle…. Ce qui l’avait, prétendait-il, profondément attristé et rendu inquiet. Face à la caméra, il ne manquait pas d’«implorer» le retour de celle-ci et de demander de l’aide aux téléspectateurs qui l’auraient vue ou croisée afin de la signaler aux autorités.
Finalement ses requêtes ont été écoutées et la justice ne manqua pas à son devoir d’élucider le mystère et de rechercher cette épouse disparue dans des circonstances le moins qu’on puisse dire, pas claires.
Après de longues investigations, il s’est avéré que la femme, originaire du Sahel, et son mari n’étaient pas en bons termes et que leur couple battait de l’aile. Ce qui poussa les auxiliaires de justice à approfondir les recherches qui ont levé le voile sur un tout autre scénario... Il s’est avéré que le mari avait tué son épouse, disséqué son corps, éparpillé ses membres et enterré une partie sous le carrelage de leur propre salon et une autre partie dans le jardin.
Aussitôt, le mari a été arrêté et avoua son crime. Mais quelque temps plus tard, il nia de nouveau les faits reconnus pour plaider la démence. En fait, il aurait été possédé par des… «djinns» et des voix l’auraient poussé à assassiner sa femme.
Le ministère public a ordonné une expertise psychiatrique en vue de déterminer s’il est responsable de ses actes.


Anas




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com