Tembo est passé par là !





E.S.S. 2
C.S.S. 1

Surprise. Le nombre du public était au-delà des estimations surtout après la défaite de Bizerte qui a failli remettre en question beaucoup de choses.
Dès l’entame du match les deux équipes ont affiché leurs intentions respectives, l’attaque à outrance pour les Rouges, et le repli défensif et opération en contre rapide pour les Noir et Blanc, choix adéquat quand on a une triplette formée de Dominique, Hamza Younès et Alloulou. Les locaux n’ont pas perdu du temps pour s’engager dans la partie des visiteurs et porter le danger devant Khalloufi. Vingt-huit minutes de domination totale brisée par une contre-attaque bien menée par Alloulou qui sert Dominique pour réaliser le premier but de la rencontre d’un sang froid extraordinaire, il reprend à la volée le service de son coéquipier et bat Mathlouthi impuissant.
L’Etoile n’a pas paniqué et c’est là son grand mérite, puisqu’une minute après Akaichi, trop tendu, rate une occasion nette. Le jeune attaquant étoilé a besoin d’être épargné pour qu’il puisse retrouver sa meilleure forme et retrouver les chemins des filets.
La retouche tactique portée par Piet Hamberg à son dispositif a été bénéfique. En effet, le 4-4-2 semble aller avec les joueurs de l’équipe beaucoup mieux que le 4-3-3 essayé jusqu’ici. La rentrée de Yakoba aux côtés de Akaichi a nettement gêné les Sfaxiens et a créé de l’espace, bien exploité par l’homme du match, Tembo Fayo, auteur des deux buts sahéliens.
Sassi a donné du fil à retordre à ses vis-à-vis, il est vrai qu’il a été bien servi par un milieu de terrain cohérent formé de Nafkha et Miété. Un autre joueur a fourni beaucoup d’efforts et a sorti un grand match, c’est Hamdi Mabrouk qui a formé le tandem de l’axe avec Jmel.
L’Etoile a sorti un bon match mais le CSS n’a pas trop poussé, il est vrai que les joueurs ont la tête à la Coupe de Tunisie plutôt qu’au championnat. Cette victoire tombe à pic, avant le match de mercredi contre le CA à Radès.
Le technicien néerlandais, hormis la retouche tactique, a révisé des choses dans son approche au football, il a tout d’abord libéré ses poulains un peu plus que d’habitude et a avancé la séance de décrassage, il l’a faite tout de suite après le match pour gagner du temps. Il est vrai que mercredi n’est pas loin.


Ridha Azaiez




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com