Les Clubistes Sfaxiens sans trop forcer





C.S.S. : 3
E.G.S.G. : 0

Le CSS à huis clos, a largement disposé de son adversaire du jour EGSG sur trois buts de ses nigérians Orok et Oché. Une défaite qui l’enfonce d’avantage au fond du tableau.
Une rencontre à huis clos n’est toujours pas agréable à voir, et celle d’hier entre le CSS et El Gawafel de Gafsa encore moins du fait que les deux protagonistes ne se sont pas souciés trop de la qualité de jeu pour des raisons différentes.
Le CSS qui a laissé bons nombres de ses joueurs d’habitude titulaires soit sur le banc des remplaçants soit au repos, et ce en pensant à la rencontre de coupe qui l’opposera dimanche au CA. Ainsi les Khaloufi, Zaiem, Hamami, Souma Nabé, Guemamdia, et Da Silva manquaient à l’appel. El Gawafel au grand complet pour sa part, voulait ajouter 3 nouveaux points à son capital afin de pouvoir profiter de possibles faux pas de ses concurrents directs pour le maintien.
Cette rencontre a été donc très ennuyeuse à suivre durant les 30 premières minutes au cours desquelles nous avons assisté à un pousse ballon sans aucune application. Et il a fallu attendre deux actions presque identiques de Oroko pour que le jeu prenne un peu de couleur. Ce joueur sur deux actions individuelles et deux tirs des 30 mètres a trompé le gardien gafsien Zidane par des tirs aussi puissants que précis (33ème et 35e).
A deux à zéro la cause des visiteurs semblait entendu et il ne restait aux camarades de Ben Ouanés que de se porter à l’attaque pour tenter de revenir au score et sauver les meubles. Et en se portant en attaque El Gawafel a concédé beaucoup d’espaces derrière et le CSS a su en profiter, et sur une contre attaque rapide, le latéral droit Karay centre vers l’autre nigérian de l’équipe Oché Agba qui ne trouve aucune peine à tripler la marque seulement 3 minutes après le début de la seconde période de jeu.
Cette réussite sfaxienne n’a pas empêché les gafsiens de continuer de jouer sur le même rythme et de se porter en attaque, mais le gardien local Raouf Ratouli s’est distingué en annihilant toutes les tentatives des visiteurs. Et surtout en s’opposant au tir de Ogbona sur le penalty accordé à l’équipe gafsienne suite à une faute sur Theljani (75’).
A la suite de cet échec, les joueurs gafsiens ont levé le pied alors que les sfaxiens ont fait circuler le ballon et mener des attaques sporadiques sans pour autant arriver à trouver le chemin des filets.


Mohamed HEDI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com