Nouvelle édition, nouveaux enjeux





« La protection du patrimoine, responsabilité de tous » est le thème de la 19e session du mois du patrimoine, organisée du 18 avril au 18 mai, couvrant tous les gouvernorats.
Dougga, Sbeïtla, Bulla Regia, Chemtou, El Jem, Haïdra, Oudhna… de belles villes qui témoignent de la grande histoire de la Tunisie ; des sites archéologiques qui n’ont pas encore dévoilé leurs secrets, continuant à exercer leur charme et leur attrait auprès de ceux que la curiosité a guidés, loin des circuits touristiques habituels.
Placée sous le thème de «La protection du patrimoine, responsabilité de tous», la 19e session du mois du patrimoine sera une occasion en or pour mettre en lumière ces richesses archéologiques et historiques et surtout sensibiliser les citoyens à l’importance de contribuer à sa sauvegarde.
C’est de l’amphithéâtre d’Oudhna, gouvernorat de Ben Arous, que le coup d’envoi de la 19e session sera donné par M. Abderraouf El Basti, ministre de la Culture et de la sauvegarde du patrimoine.
Dans la préface du livre, présentant le programme, le ministre a tenu à préciser que la préservation du patrimoine matériel et immatériel et sa transmission aux nouvelles générations constitue une responsabilité collective, précisant que le thème de la nouvelle édition s’inscrit au cœur d’une stratégie nationale visant à combattre les pillards cherchant à tout prix à s’emparer de ces trésors enfouis.
Au cœur des gouvernorats
Conçu par l’Institut national du patrimoine (INP) et l’Agence de mise en valeur du patrimoine et du développement culturel, le programme de la session comporte l’organisation de plusieurs rencontres, à savoir «Le patrimoine matériel : de la découverte à l’exploitation», prévu le 23 avril, au site de Thuburbo Majus, «Le rôle de la société civile dans la protection du patrimoine», «La préservation de la calligraphie à l’heure des technologies numériques modernes», prévue pour le 28 avril, au Centre national des arts de la calligraphie…Une journée d’étude sur la protection du patrimoine archéologique et historique, le 5 mai, au siège de l’Institut national du patrimoine à Tunis est au programme de l’édition 2010, du mois du patrimoine. Des expositions sur les jeux du patrimoine, au Palais El Abdelia à la Marsa, une course cycliste dans le site archéologique de Carthage, une rencontre sur «Le projet d’aménagement de la Médina de Tunis», un exposé sur la préservation sur les lieux d’origine, une soirée du malouf, des foires d’artisanat, des soirées poétiques sont au programme des gouvernorats.


Imen ABDERRAHMANI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com