Foire internationale du livre de Tunis : Bientôt la fête de la lecture





La 28e session de la Foire internationale du livre de Tunis, du 23 avril au 2 mai, sera marquée par la participation de 1100 éditeurs, venant de 35 pays. Détail.
«Nous voulons que la foire du livre soit un espace privilégié pour la diffusion du livre tunisien et un stimulant réel pour ses auteurs et ses diffuseurs» tel est le vœu formulé par le directeur de la 28e édition de la Foire internationale du livre de Tunis, M. Boubaker Ben Fraj, lors de la conférence de presse, tenue au siège de l’Agence tunisienne de communication extérieure (ATCE), pour présenter les actes de la nouvelle édition de cette importante manifestation éditoriale ; conférence qui a démarré avec une trentaine de minutes de retard.
Dans son allocution de présentation de la programmation, le représentant du ministère de la Culture et de la Sauvegarde du patrimoine a tenu à préciser que lors de l’organisation, ils ont pris en considération les vocations culturelles et économiques de la foire. Raison pour laquelle, la nouvelle édition verra la participation de 1100 éditeurs, représentant 35 pays. «Nous œuvrons à travers ce rendez-vous pour une meilleure valorisation de notre production culturelle nationale dans ses différentes facettes. La présentation des résultats de la consultation nationale sur la lecture sera sans conteste l’un des moments forts de la nouvelle édition. J’aime bien à cet égard, souligner que la foire du livre de Tunis est la manifestation éditoriale la plus ouverte, dans le monde arabe et africain, sur d’autres cultures d’où la forte présence des maisons d’édition étrangères», a expliqué le directeur de la foire, soulignant que le comité d’organisation a veillé à la bonne sélection des participants et surtout du contenu des livres, confirmant qu’il n’y aura point de livres de bas de gamme.
Rendez-vous croisés
Au-delà de l’opération commerciale qui marque cet événement, le comité d’organisation a conçu tout un programme culturel qui accompagne le déroulement de la foire. Deux colloques sont à l’ordre du jour. Une journée d’études sur «Le livre dans les médias» ouvrira le débat sur le rapport entre éditeurs et journalistes et sur les meilleures manières de diffusion et de promotion de la lecture. Des rencontres avec des écrivains dont nous citons Youssef Zidane (Egypte), Ahlem Mostaghenemi (Algérie), Liu Xinglong (Chine) et d’autres qui profiteront de la foire pour présenter et dédicacer leurs ouvrages, créeront l’évènement.
Des récitals poétiques réunissant poètes arabes et étrangers tels que Meysoun Saqr, Kacem Haddad, Ahmed Chahaoui et d’autres sont à l’affiche de la 28e session qui prévoit, également, l’organisation d’une rencontre sur le thème du «Regard tunisien sur la littérature libyenne». Des représentations théâtrales, des concerts, des projections cinématographiques et des ateliers artistiques ponctueront la programmation.


Imen ABDERRAHMANI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com