La sieste : La bonne solution à condition…





Un petit somme après le déjeuner aurait plusieurs bienfaits sur la santé. Mais ce temps de repos doit se faire dans les règles…
La sieste, croit-on, n’est bonne que pour les petits enfants et les personnes âgées. Cela leur permet de combler leur manque de sommeil nocturne. Or, pour de nombreux hommes et femmes, la sieste permet de réduire le stress et d’accroître les performances. En effet, les troubles du sommeil, notamment l’insomnie et la mauvaise qualité du sommeil touchent une bonne partie de la population. Cela a des répercussions néfastes sur le quotidien des sujets. Lorsqu’on manque de sommeil ou que l’on a mal dormi cela se répercute sur l’humeur, le côté relationnel et sur le rendement à l’école et au travail. Pour remédier à ces problèmes, la sieste s’avère justement une bonne solution.
Entre 20 et 30 minutes
Le Dr Hichem Ben Jâafer, généraliste, nous parle justement de ce temps de repos tant salutaire. «Il s’agit en effet, du temps de repos diurne qui suit généralement le repas au déjeuner, qu’il soit accompagné ou non de sommeil ; peu importe la durée de ce temps de sommeil ou contrairement à ce qu’on peut croire, le simple fait de prendre un petit somme quelques minutes en cours de journée, peut être considéré comme une vraie sieste et donc comme un acte de compensation qui joue un rôle de récupération à la fois physique et psychique.
Cela dit, l’envie de dormir vient juste après le déjeuner. Cela favorise la digestion n’est pas et semble remettre les pendules à l’heure de notre rythme biologique. D’ailleurs, plusieurs personnes ont un coup de pompe de l’après-midi. La sieste semble donc être programmée génétiquement contre cette fatigue de l’après-midi.
En ce qui concerne ses bienfaits, la sieste réduit le stress, améliore la mémoire et la concentration, libère la créativité et rééquilibre le fonctionnement nerveux et régule les hormones. Ainsi, faire une pause de quelques minutes permet de rester dynamique en rechargeant efficacement les «batteries», puisque l’on arrive à récupérer de l’énergie après ce temps de trêve.
Il n’existe toutefois pas de durée-type pour la sieste. La bonne durée demeure une question totalement individuelle. Chacun, selon ses besoins en matière de sommeil, doit calculer le temps de la sieste en fonction de la quantité de sommeil générale que son corps réclame. Les siestes standards durent entre 20 et 30 minutes. Mais cela dépend toujours de critères individuels : emploi du temps, activités et préférences de chacun. Certaines personnes ne peuvent aucunement se contenter d’une demi-heure. J’ai des patients qui ne peuvent se ressourcer qu’après avoir profité de deux bonnes heures de sommeil diurne.
Mais pour finir, je dirai que l’essentiel, c’est de se sentir à l’aise. Si des personnes ne sont pas habituées à dormir le jour, il est inutile de leur vanter les vertus de la sieste parce que leur horloge biologique n’a pas besoin de ce petit somme».


Abir CHEMLI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com