Ligue des champions d’Afrique : L’Espérance sur orbite





E.S.T. 3
Al Merrikh 0
Grâce à son excellente première mi-temps, l’EST est arrivée à réaliser une très bonne affaire en attendant la seconde manche à Om Dorman.
Partie pour réussir cette première manche afin de multiplier ses chances de qualification en cette Ligue des Champions, l’Espérance a opté pour l’offensive dans la mesure où Benzarti a aligné le seul Korbi, comme pivot récupérateur. Retrouvant Radés et son public, l’EST est entrée vite dans le vif du sujet grâce à un pressing haut destiné à plaquer l’adversaire soudanais dans sa zone et le pousser à la faute. Et dès la (8’), les Tunisiens vont avoir gain de cause en trouvant le chemin des filets par l’intermédiaire de l’inévitable Enéramo qui a transformé un coup franc de Korbi en but de la tête. (1-0). L’Espérance ne pouvait espérer meilleure entame de match. Une minute après, le gardien Salmi intervient dans les pieds du même Enéramo mais l’arbitre n’accorde pas de penalty. La défense d’El Merrikh éprouve du mal à contenir la furia des hommes de Benzarti. Le rythme est élevé et les assauts sang et or sont incessants. Quant aux contres soudanais, ils sont encore assez timides. La domination espérantiste sera récompensée par un très beau but de Ben Amor suite à un service royal de Darragi et un tir dans l’angle supérieur gauche du gardien (2-0) à la (23’). Le public sang et or est aux anges. Et ce n’est pas fini. Trois minutes après, Ayari part seul et contraint le gardien à la faute. Penalty indiscutable que transforme Darragi en troisième but à la (27’). A (3-0), l’EST continue à pousser pour concrétiser le maximum d’occasions. Un vrai tsunami qui submerge la citadelle d’El Merrikh. Ce dernier ne réagit qu’à la (37’) par Nafti qui donne des frissons à Naouara. Ce dernier va se distinguer à la (43’) en détournant en corner un tir puissant du Malien Pali. Comme quoi, El Merrikh n’a pas dit son dernier mot. Après la pause, les Soudanais cherchent à attaquer pour espérer réduire le score en évoluant d’une manière plus offensive, alors que les Tunisiens tentent de profiter des espaces pour alourdir la note. Le rythme baisse d’un ton, la qualité du jeu aussi. Ayari va rater une reprise de la tête à la (58’) avant de céder sa place à Roger. La (66’) sera difficile pour l’EST avec deux poteaux successifs sur deux tirs de Pali et Stephan. Et là, la chance se met du côté de Naouara. Dans l’autre camp, Enéramo rate un tête à tête avec le gardien (67’). Jaber est sur le point de marquer mais le tir rate de peu la cage de Naouara (80’). Un moment favorable aux Soudanais mais l’Espérance veille au grain.
Formations :
EST : Naouara, Ben Amor (Janvier 69’), Chammam, Derbali, Ben Youssef, Korbi, Bouazzi (Souissi 88’), Msakni, Darragi, Enéramo, Ayari (Roger 61’).
Al Merrikh: Salmi, Amari, Khedher, Bacha, Amor, Abdallah (Ajeb 30’), Pali, Nafti (Jaber 76’), Laamari, Stephan (Orgo 73’).


Jamel BELHASSEN




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com