Le déclin… gafsien





E.G.S.G. 1
E.S.S. 1


Les années se suivent et se ressemblent pour EGSG, rien que des fins de saison pathétiques, cette année, rien n’a changé et revoilà EGSG confronté à ses coutumières tractations et son angoisse.
C’est le cœur battant la chamade que les protégés de Jalel Kadri abordèrent leur rencontre face à une Etoile libérée de toute angoisse et s’attachant davantage à la manière, plutôt qu’au résultat. C’est cela justement ce qui faisait peur aux Gafsiens et ils s’avéra qu’une équipe libérée de tout stress peut facilement faire la décision.
La partie débuta, en faveur des locaux qui optèrent pour l’attaque, car seule une victoire pouvait les libérer de leur hantise. Les points étant chers. C’est ainsi que dès la 9e, Ben Ounnès temporisa et se fit subtiliser la balle ; 10’ Ogbonna, balle au pied, se défait de la défense et tira dehors. Les visiteurs n’abdiquèrent pas et Khalifa sauva devant Mabrouk (12’). Tembo à son tour se défait d’un défenseur et tira à côté (18’). Le jeu s’intensifia et aux attaques des uns répondent les autres. Msakni décroche un tir croisé des 25 mètres qui passa à côté à la 25e minute, Dhaou ne profita pas d’une balle retournée et son tir se perdit dans la nature.
On sentait chez les locaux cette rage de vaincre ce qui ne va tarder à être matérialisé puisque suite à un cafouillage devant les bois de Mathlouthi, Dhaou sert Ben Ouannes dont le tir fit mouche à la 35e minute.
A la pause, les locaux menaient 1-0. Pourtant très solides, les Sahéliens n’ont pas démérité et auraient pu égaliser sur une tête de Akaïchi (50’).
Longtemps en sommeil, la rencontre va s’animer à vingt minutes de la fin avec de nombreuses occasions de part et d’autres. A titre d’exemple, un centre de Slimane venu de la droite, Sassi manque le but de l’égalisation. Belgacem, qui a remplacé Akaïchi, cherche la lucarne de Zidane, ce dernier se détend pour empêcher le ballon de rentrer (67’). O,n pensait que EGSG tenait les trois points, mais Sasssi, d’une superbe reprise de volée arrache le match nul à la 88e minute.


Mohamed Mabrouk SELLAMI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com