Formation professionnelle : Le secteur privé à la rescousse





Le chèque formation et le partenariat entre le secteur public et le secteur privé en la matière ont fait l’objet d’une conférence organisée, hier à Tunis, par le ministère de la Formation professionnelle et de l’emploi.
Trois thèmes ont été traités durant cette conférence, à savoir une présentation de l’expérience-pilote réalisée en Tunisie dans le cadre du chèque formation, une présentation des expériences internationales similaires dans le domaine du développement du secteur privé de formation et un échange des points de vue concernant les voies permettant la dynamisation du chèque formation et le développement du partenariat en la matière.
Ont pris part à cette manifestation, des cadres centraux et régionaux du ministère de la Formation professionnelle et de l’emploi, des cadres des ministères concernés, des représentants des organisations professionnelles et des entreprises économiques et des structures privées, des universitaires et des experts.
Les intervenants ont mis l’accent sur les objectifs majeurs du chèque formation :
- L’appui du secteur privé aux efforts de l’Etat en matière des besoins en compétences.
- L’apport du secteur privé dans l’amélioration de la qualité de la formation et la revalorisation de sa rentabilité.
- L’appui aux demandeurs de formation pour continuer la formation sur mesure.
Ils ont également mis en exergue les améliorations au niveau du programme du chèque formation :
- La simplification des procédures administratives.
- La révision du cahier de charges avec l’annulation de la pratique de la caution bancaire temporaire.
La possibilité du retrait de tous les documents relatifs au programme du site web du ministère.
L’intervention de Mme Laila Ben Kadhi Msadaâ, directrice du centre de formation privé «Arij», au Kef a porté sur l’expérience de ce centre et les difficultés rencontrées.


M.K.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com