Niveau 1-Dames : L’A.S.B.H., championne de Tunisie





Pour la première fois de son histoire, l’ASBH est sacrée championne de Tunisie. Après, l’UST, l’ISSEPC Kef et l’ASF Sahel, par deux fois, c’est au tour de l’ASBH d’inscrire son nom au palmarès.
Ce n’est qu’une juste récompense pour cette équipe qui a toujours fait partie du quatuor de tête au cours de ces dernières saisons. C’est dire si cette consécration est le fruit de la persévérance et de la détermination d’un club à jouer les premiers rôles dans la promotion du football féminin.
Ainsi, l’ASBH vient renforcer les rangs des équipes locomotives de cette discipline qui n’a que six ans d’existence. Pour arriver à ses fins, l’ASBH a dû lutter et trimer. C’est que le parcours des banquières, à une journée de la fin, est exceptionnel. 15 victoires pour deux parités. L’ASBH est la seule équipe à ne pas avoir perdu le moindre match. Les banquières n’ont laissé que des miettes à leurs adversaires. Elles n’ont pris aucun risque et en se déplaçant à Médenine, elles ont démontré qu’elles ne laissaient aucune place à l’aléa.
Par conséquent, le match au sommet de la dernière journée face à l’ASF Sahel constituera une simple formalité. Pour les banquières qui joueront décontractées, il s’agira de faire comme à la parade pour achever sur une bonne note cette saison historique.
Pour le reste, l’ASF Sahel a fait l’essentiel en battant l’UST, mais l’ASF Médenine fut incapable de lui donner un coup de pouce. De leur côté, l’ISSEPC Kef et le TAC ont fait match nul.
Au bas du tableau, la meilleure affaire est à mettre à l’actif du Ribat de Monastir et de l’ASPTT Bizerte. Ces deux équipes ont assuré leur maintien après avoir remporté des victoires très précieuses.
A Ksibet Médiouini, l’équipe de Lamta a été incapable de battre l’ASPTT Bizerte. En perdant sur son terrain sa dernière chance d’espérer, le Leptis de Lamta retrouve le Niveau 2 où il poursuivra son apprentissage. Avec aucune victoire enregistrée au cours de toute une saison, il est clair que cette équipe a encore du chemin à parcourir.
Pour sa part, le Ribat de Monastir a ramené une difficile victoire de Kairouan. Succès très étriqué, mais ô combien significatif puisqu’il sauve les Monastiriennes et condamne définitivement les Aghlabides. Ces dernières, même en gagnant leur dernier match rétrograderont en raison du système de départage (goal différence de l’aller) qui ne les avantage pas.


A.S.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com