Cancer du sein : Marketing de sensibilisation





Un groupe d’étudiants de l’Institut Supérieur de Gestion (ISG) a animé hier une journée de sensibilisation à l’intention de leurs collègues sur le cancer du sein.
Cette journée de sensibilisation est parrainée par le professeur de marketing de 2ème année qui a proposé le thème du cancer du sein à ses étudiants. L’idée ne manque pas d’originalité. Le thème des études académiques étant la manière de sensibiliser une population cible à un produit déterminé et d’évaluer sa réaction. Le choix du cancer de sein permet d’atteindre deux objectifs à la fois. D’une part, s’initier au travail de terrain à travers une enquête au sein d’un échantillon bien ciblé, à savoir la tranche d’âge 20 – 25 ans. D’autre part, sensibiliser les étudiants au danger du cancer du sein et à la nécessité du dépistage régulier.
Plan de travail
Pour aborder ce thème, les étudiants ont pris contact avec les professionnels de la santé, les associations des malades et les firmes médicales. Ils sont parvenus à obtenir tout ce qui est nécessaire pour agencer une journée de sensibilisation, à savoir une tente équipée affrétée par une firme médicale, des prospectus d’information sur le cancer du sein et des affiches publicitaires. Les étudiants ont également élaboré un questionnaire sur le taux de prévalence du cancer du sein, les moyens de dépistage et leur évaluation de cette journée de sensibilisation.
L’objectif de ce questionnaire est, lui aussi, double. Le nombre de participants permet d’évaluer la réussite de la campagne «Marketing» des étudiants. Le contenu des réponses donnera une idée aux professionnels de la santé sur la sensibilisation des étudiants au cancer du sein.
Enquête sur le terrain
A l’intérieur de l’ISG, la tente dressée hier pour la journée de sensibilisation indiquait que les apparences étaient sauvées. L’affluence d’étudiantes et d’étudiants montrait que le Marketing a marché. Donc, l’enquête était une réussite à ce niveau. «Nous avons déjà rassemblé 2300 adhérents dans un groupe créé le 23 avril sur face book, intitulé «ensemble contre le cancer du sein» nous a précisé l’une des coordinatrices de la journée de sensibilisation.
Il n’empêche que le niveau d’information sur le cancer du sein chez les animateurs était très élémentaire. Il aurait été préférable de déléguer un spécialiste pour mieux encadrer cet effort louable fourni par les étudiants. Expérience à méditer.


Mourad SELLAMI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com