Saison 2009-2010 : La résurrection des ex-Nationaux





Premiers verdicts heureux en quelque sorte pour les anciens pensionnaires de la L 1 qui ont assez végété dans les «petites divisions», se faisant même oublier parfois.
La saison 2009-2010 semble celle de leur résurrection comment cela ? En L2 l’ASM et l’ASG qui ont appartenu à l’élite, ont fini par imposer leur loi en championnat et ont rejoint, haut la main la L1 bien avant l’issue de la compétition.
Le C.O.T., cette impressionnante machine à jouer et à former des talents, vainqueur une fois de la Coupe de Tunisie en 1988 et perdant le titre de champion de justesse (confrontation directe défavorable avec l’E.S.T.). Perdu de vue ces dernières années en s’enlisant dans les divisions inférieures, mais le voilà tout d’un coup qui resurgit et redémarre sur des bases solides grâce à l’apport d’un président pas comme les autres, un ancien joueur international unanimement apprécié, Mohieddine Habita. Le C.O.T. est aujourd’hui en L2. Juste récompense pour une région qui mérite bien de sortir de l’anonymat.
Le Stade Soussien, autre ancien pensionnaire de la L1 (finaliste de la Coupe en 1962) a beaucoup souffert ces dernières années de l’oubli et de la misère en touchant le fond du gouffre. Cette année le club s’est restructuré sous la conduite de son président légendaire Kamel Ghannouchi et le voilà qui réussit son pari en remontant de la Ligue régionale à la Ligue Amateurs en espérant mieux au cours des années à venir.
Enfin, le S.S.S., à peine relégué en Ligue Amateurs, s’est serré les coudes et a œuvré pour réussir la remontée au plus vite. Il a tenu promesse en réussissant un parcours presque sans faute. Il sera ou plutôt il retrouvera la L3 à partir du prochain exercice, lui qui a fait quelques passages en L1, il y a longtemps de cela.


A.D.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com