U.S.M. : Des satisfactions, mais aussi des remous





Nul ne peut nier que la victoire de l’USM, réalisée aux dépens de la JSK, lors de la 24e journée de la L1, a été riche en enseignements.
Pour ce qui est de la victoire, c’est la sainte alliance qui mérite, le plus, d’être mise en exergue. Outre le public ayant servi de facteur catalyseur pour ce succès, la présence de plus d’une figure de marque, tels Faouzi Benzarti, Ali Benzarti et surtout, Ameur Hizem qui a rompu, depuis des années, avec ses vieilles habitudes de faire le déplacement au stade Mustapha Ben Jannet, a été très remarquée, en plus de son impact sur l’ambiance générale sur les gradins.
L’effet causé pour les fans et pour les joueurs était visible à l’œil nu, cela augure d’une véritable union sacrée pour éviter le purgatoire. Côté équipe, les hommes de Lotfi Rehim qui voulaient dédier cette victoire à leur entraîneur ayant consenti à remettre son blouson comme le souhaitaient ses poulains, on aurait aimé qu’elle continue sur ce même rythme imposé 30 mn durant.
De par leur excellente maîtrise du jeu, leur clairvoyance et leur force de caractère, Hmani et coéquipiers nous ont émerveillés d’un spectacle de rêve. Grâce à une occupation réfléchie du terrain, ils ont su imposer une pression de plus en plus manifeste sur un adversaire contraint à faire le surnombre dans ses propres zones pour contenir les assauts des Ben Belgacem, Essifi, Nafti et autre Boukong, pourtant élément défensif. Mais, là où le bât blesse, c’est ce repli inavoué à partir du but qu’on croyait libérateur pour dégénérer en d’autres réalisations. Ce n’étaient point les consignes de leur coach qui les appelait à maintenir la cadence pour éviter de jouer en proie facile pour des Kairouanais qui en ont profité jusqu’à être à deux doigts de l’égalisation.
Cette psychose de la défaite faillit leur causer des dégâts irréparables au moment où la voie était déjà tracée pour une meilleure gestion des initiatives. Pour les fans monastiriens, ils ne peuvent qu’éprouver un sentiment de frayeur pour ces deux déplacements à Sousse et à Sfax qui constituent un défi à relever pour assurer le maintien. Ils seront, encore à leurs côtés pour enchaîner avec la prestation honorable fournie le week-end passé.


M. NABLI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com