Prix international du Serviteur des deux Saintes Mosquées : Traduction et dialogue des civilisations





Le Centre national de la traduction vient d’obtenir le Prix international de la traduction décerné par le roi Abdallah Ibn Abdelaziz du Royaume d’Arabie Saoudite.
Institué en Octobre 2006, ce prix doté de 133 mille dollars, récompense annuellement les œuvres émérites et les efforts remarquables dans le domaine de la traduction. La consécration de cette année a été décernée à MM. Abdelkader Mhiri et Hammadi Sammoud, pour la traduction du français vers l’arabe du «Dictionnaire d’analyse du discours», réalisé par Patrick Charaudau et Dominique Mainguenau et paru en 2002.
Après avoir été proclamée à Riyad le 20 mars dernier, cette récompense sera remise aux deux récipiendaires lors d’une cérémonie qui se tiendra à l’Unesco à Paris, le 11 ami prochain.
Il convient de signaler que le travail récompensé a été réalisé après sept ans de travail et de persévérance. Parue en 2009, l’œuvre est devenue d’ores et déjà, un outil d’une grande utilité pour l’ensemble de la communauté des étudiants et des chercheurs du monde arabe.
A l’occasion de cette consécration, une conférence de presse se tiendra aujourd’hui dans un hôtel de la place. La conférence, ayant pour thème «La traduction et le dialogue des civilisations», sera marquée par la participation des deux récipiendaires du Prix international du Serviteur des deux Saintes Mosquées, dans sa troisième édition.


Samah MEFTAH




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com