Les aspirations des citoyens : Demandes urgentes…





Après le scrutin du 9 mai, ceux qui seront élus doivent œuvrer à satisfaire les demandes urgentes des habitants de leurs cités.
Nacer Khnini (El Mourouj 1)
«Culture et loisirs»
«Je vais me permettre de parler aux noms des habitants des six cités d’El Mourouj pour attirer l’attention des futurs conseillers municipaux sur la nécessité d’introduire la culture et les loisirs dans leur agenda électoral. Je trouve en effet complètement aberrant que des cités comptant des milliers d’habitants, manquent d’espace de jeux et parcs d’attraction surtout pour les jeunes et les enfants. Durant les vacances et les jours fériés, ceux qui ont les moyens emmènent leurs enfants aux parcs urbains et autres espaces de loisirs appartenant à d’autres municipalités. Alors je crois qu’il faut programmer la création des espaces de loisirs et des parcours de santé dans chaque quartier. L’autre point qui doit figurer dans l’agenda des actions urgentes du nouveau conseil municipal c’est l’éternel problème de la propreté et, puisque l’été pointe déjà le nez, la lutte contre les moustiques».
Ridha Tijani (Den Den)
«Absence de commodités nécessaires»
«En fait, je viens d’acquérir un logement dans une citée nouvellement créée au niveau de la route menant à El Agba du côté de Oued Guaryana à Den Den. Mon bonheur de posséder une maison a été malheureusement entaché par le manque des services vitaux, à savoir l’eau potable et l’électricité. Je me demande comment la municipalité a pu autoriser le promoteur à construire et à vendre plus de 50 maisons manquant des commodités nécessaires pour la vie des individus. Cela dit, je ne peux pas demander au conseil municipal qui sera formé à l’issue des prochaines élections que d’agir pour que nos enfants bénéficient de l’eau et de l’électricité. Pas plus.»
Mohamed Riadh Chouikha
(El Mourouj 4)
«Stades et espaces»
«J’habite El Mourouj 4 que je considère comme une cité défavorisée. C’est triste de le dire mais c’est la vérité. Bien que la région soit caractérisée par sa grande densité démographique, on n’y trouve pas encore de stades et des salles de sports pour attirer les milliers de jeunes. C’est une réalité qui doit déranger ceux qui formeront le nouveau conseil municipal de la région. Ils doivent prévoir des complexes sportifs à l’instar de ce qui existe dans les autres zones de Grand Tunis. Il faut que les Cités d’El Mourouj disposent d’une infrastructure sportive qui répond aux attentes des citoyens. C’est urgent».


Propos recueillis par H.G.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com