Un acquis à gérer, un objectif à atteindre





Armée de son avance acquise à Tunis et de son expérience, l’EST semble prête ce soir à lutter
pour sortir indemne du chaudron d’Om Dormane en huitièmes de finale de la Ligue des champions.
Souvent, une avance de trois buts est assimilée à une excellente opération avant d’aller jouer chez l’adversaire mais garder les pieds sur terre et aborder cette seconde manche avec la vigilance requise constitue aujourd’hui la meilleure manière pour aller au bout des intentions. C’est la le credo des Espérantistes qui tiennent à aller au système de poules tout comme leurs adversaires soudanais d’ailleurs. Et puis quand on a fait l’essentiel à domicile, il serait bête de se laisser rattraper au score au retour. Il devient donc aisé d’imaginer l’état d’esprit des protégés de Hamdi Meddeb. Aller narguer les Soudanais d’Al Merrikh dans leur antre, défendre son acquis et pourquoi pas sortir vainqueur. C’est là le vœu des Sang et Or exprimé avant de quitter le sol tunisien.
Bien sûr, la tâche ne sera point aisée face à un adversaire coriace et efficace dans son jardin, mais Eneramo et consorts savent qu’il y a toujours un moyens de sortir victorieux si la défense se porte bien et l’attaque se montre lucide lors des opportunités qui vont s’offrir à elle et qui ne seront pas nombreuses. D’ailleurs lors des dernières séances d’entraînement, Benzarti a accordé une grande plage horaire à l’aspect tactique.
Naouara et Roger de retour
Arrivée avec un léger retard à Khartoum, la délégation espérantiste a bénéficié d’un accueil chaleureux de la part des officiels soudanais mais à leur sortie de l’aéroport, ils ont fait l’objet d’un accueil d’un autre genre de la part des supporters locaux mais sans exagération aucune.
Après la séance de décrassage du jeudi soir, l’équipe s’est entraînée hier à l’heure du match et les nouvelles font état de la totale guérison de Naoura, alors que Darragi et Ben Amor ne sont pas encore opérationnels. De ce fait, Benzarti alignera sur le flanc gauche de la défense, Bessala ou Derbali. A l’entrejeu, Roger jouera aux côté de Korbi, question de renforcer la récupération. Devant, il y aura les habituels Bouazzi, Msakni, Ayari et Eneramo. Reste à espérer que les événements se déroulent en faveur du représentant tunisien pour qu’il soit présent dans la phase de poules de la Ligue des Champions.
Formation probable
Naouara, Derbali, Chammam, Ben Youssef, Ben Mansour, Korbi, Roger, Msakni, Bouazzi, Eneramo, Ayari.


J.B.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com