Wajdi Bouazzi : «Ne pas encaisser de buts en début de match»





Pour le virevoltant attaquant espérantiste, Wajdi Bouazzi, la qualification passe par une bonne gestion  de l’entame du match. Le reste devrait être favorable au représentant tunisien.
L’Espérance aborde cette seconde manche contre Al Merrikh avec une avance de trois buts. Serait-ce suffisant pour passer le tour ?
C’est bon, mais point suffisant pour aborder ce match la fleur au fusil. On a gagné une manche, il reste une seconde pleine de risques, suffisant pour demeurer vigilants de bout en bout.
Quels sont les aspects que vous redoutez le plus ?
Il y a lieu de signaler d’abord la valeur de l’adversaire qui compte sur un entrejeu et une ligne d’attaque redoutables, puis, les conditions dans lesquelles vont se dérouler les débats seront difficiles et je pense là à la chaleur, à la pression du public et peut-être à l’arbitrage-maison. D’ailleurs, aucun club africain ne s’est imposé à Om Dormane ces dernières années.
Quelle sera votre première ambition au moment où vous allez fouler le gazon ?
Eviter, d’encaisser un but lors du premier quart d’heure pour ne pas avoir à supporter la pression de l’adversaire mais aussi marquer au moins un but en première période pour tempérer l’ardeur des Soudanais et passer une seconde mi-temps plutôt tranquille.
Sincèrement, à combien évaluez-vous les chances de qualification de l’EST ?
D’aucuns estiment que l’Espérance a déjà mis un pied dans le système de poules mais je dois reconnaître qu’en football, il ne faut jamais crier victoire très tôt. Nous sommes appelés à rester concentrés de bout en bout et à exprimer notre meilleur football. D’ailleurs, en cas d’élimination, personne ne nous épargnera. C’est dire que nos chances sont réelles, mais tout reste à faire et à confirmer.
Possédant un potentiel offensif impressionnant, vous allez chercher à l’exploiter pour marquer ou bien opterez-vous pour la prudence ?
L’équilibre est toujours souhaité en football. On cherchera à tenir en respect l’adversaire et à exploiter la moindre opportunité devant. Et que la chance et la réussite soient de notre côté.


Propos recueillis par Jamel BELHASSEN




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com