Chronique judiciaire : La Capitale : Une retraitée attaquée chez elle





Le tribunal de première instance de Tunis a examiné une affaire de vol par effraction et violence aggravée dont la victime est une vieille dame âgée de quatre-vingts ans attaquée chez elle par quatre jeunes…
L’affaire a éclaté suite à une plainte déposée par une femme retraitée qui vit seule dans un appartement sis à l’avenue de Londres à Tunis. La plaignante, munie d’un certificat médical et portant des traces de violence à différents endroits de son corps, a déclaré aux enquêteurs avoir été attaquée par quatre jeunes qui, après l’avoir neutralisé, ont passé la maison au peigne fin. Au passage, ils ont mis la main sur des bijoux, plusieurs objets de valeur et une importante somme d’argent en devises. Pis encore, les quatre voleurs, avant de quitter les lieux, n’ont pas hésité à passer à tabac la retraitée. La victime a pris son courage à deux mains et s’est rendue dans un hôpital de la place où elle a reçu les soins nécessaires. Peu de temps après, et suite à une plainte déposée par la victime, une patrouille de police s’est lancée à la poursuite des quatre voleurs. Ils ont été en effet arrêtés avant qu’ils ne réussissent à écouler les objets volés. Interrogés, ils sont passés aux aveux et ont été inculpés de vol par effraction et violence aggravée. Traduits devant le tribunal de première instance de Tunis, les quatre accusés se sont rejetés la responsabilité de leur méfait avant que la cour ne décide le renvoi de l’affaire au mois du juin prochain.


M.B.S.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com