Carnet culturel





Théâtre
Quoi ? « Seul en scène » de Jacques Weber. Où ? Au Théâtre de la Ville de Tunis. Quand ? Les 12 et 13 mai, à 20h00.
Jacques Weber, un monstre du théâtre français, qui a choisi d’être seul sur les tréteaux du Théâtre de la Ville de Tunis, pour présenter son one-man-show. Il sera en tête-à-tête avec le public tunisien, proposant un merveilleux récital nourri des textes des auteurs, dramaturges et poètes qui l’ont marqué depuis son enfance. Dans son «Seul en scène», l’artiste français partagera avec l’assistance des fragments des œuvres d’Edmond, Rostand, Flaubert, Molière, Rimbaud…
Rendez-vous avec Jacques Weber, les 12 et 13 mai, à 20h00, au Théâtre de la Ville de Tunis, au Théâtre de la Ville de Tunis, 2, rue de Grèce- Tunis. Tél. : 71.259.499.
Quoi ? « Faute de frappe » de Houssem Sahli. Où ? Au Théâtre de la Ville de Tunis. Quand ? Le 16 mai à 19h00.
La vie peut-elle être une faute de frappe ? C’est la question posée par Jamel Madani et Atef Ben Hessine à travers cette pièce écrite et mise en scène par Houssem Sahli. C’est l’histoire de deux hommes, un jeune et un vieux, qui font la connaissance dans un jardin oublié, situé en dehors de la ville. Suite à de longues discussions, douloureux affrontements, les deux hommes se confient l’un à l’autre…la souffrance n’a pas d’âge !
« Faute de frappe », le 16 mai à 19h00, au Théâtre de la Ville de Tunis, 2, rue de Grèce- Tunis. Tél. : 71.259.499.
Conférence
Quoi ? « La peinture murale de Goya ». Où ? Au Centre des musiques arabes et méditerranéennes Ennejma Ezzahra. Quand ? Ce soir, à partir de 19h00.
Fierté espagnole, le peintre Francesco de Goya (1746- 1828) sera au cœur d’une conférence qui sera donnée ce soir par Mme Carmen Garrido, conservatrice du Musée national du Prado et chef du cabinet de recherche technique. «La peinture murale de Goya» tel est le thème de la conférence qui offrira au public l’occasion de plonger dans l’univers artistique de ce peintre célèbre par ses peintures de la famille royale, ses images de la guerre et surtout pour ses peintures murales. De ses peintures noires ornant sa ville du faubourg de Madrid, témoins de son génie, la conférencière parlera en détail surtout que ce trésor artistique a fait l’objet d’un don de Frédéric Emile d’Erlanger au musée de Prado à Madrid. Juste pour l’histoire son fils, à savoir Rodolphe François d’Erlanger, peintre orientaliste, a débarqué en Tunisie pour construire après le célèbre palais d’Ennejma Ezzahra.
«La peinture murale de Goya», ce soir, à 19h00, au Centre des musiques arabes et méditerranéennes « Ennejma Ezzahra », 8 Rue 2 Mars 1934, Sidi Bou Saïd.
Tél.: 71.740.102.
Cinéma
Quoi ? «Cherry blossoms- hanami» de Doris D?rrie. Où ? A la salle « Alhambra »- La Marsa. Quand ? Ce soir à 19h00.
Projeté dans le cadre de la semaine du cinéma allemand, «Cherry Blossoms- Hanami» est un beau film, haut en couleur sur l’appétit de vivre, d’aller au-delà de la mort et de la souffrance. Sorti en 2008, et lauréat du prix Lola en argent pour le meilleur long-métrage et le prix Lola de la meilleure interprétation féminine, le film ne manque point de poésie et de sensibilité. C’est l’histoire de Trudi qui apprenant que son mari Rudi est cancéreux, elle a tenté de lui exaucer tous ses rêves. Après avoir visité leurs enfants et assisté à un spectacle de Butoh, le couple s’est installé dans un hôtel au bord de la Baltique sauf que la mort a choisi Trudi, laissant Rudi seul, combattant sa maladie et sa solitude. Pour fuir l’amertume, il a choisi de rendre visite à son fils cadet, installé depuis longtemps au Japon. Et c’est là-bas, qu’il fait la rencontre de Yu, jeune danseuse de butoh qui prend soin de lui.
Tourné entre l’Allemagne et le Japon, le film tire sa force de la beauté naturelle des paysages et des messages poétiques qui se dégagent de chaque élément : la mer, la saison de hanami (floraison des cerisiers au Japon), la danse…
Un très beau film à voir !
«Cherry blossoms- hanami» de Doris D?rrie, ce soir, à 19h00, à la salle « Alhambra », du côté du centre commercial « Le Zéphyr »- La Marsa.
l
Quoi ? «De l’autre côté» de Fatih Akin. Où ? A la salle « Alhambra »- La Marsa. Quand ? Demain à 19h00.
Né de parents turcs, Fatih Akin a su briller en Allemagne par le traitement original de ses sujets aussi bien par une approche où il mélange avec subtilité son héritage culturel et artistique turc à son vécu en Allemagne. Dans ce chef-d’œuvre, très connu par les cinéphiles, Fatih Akin raconte l’histoire d’Ali, un veuf qui a choisi de s’installer avec Yeter, une prostituée d’origine turque installée depuis de longues années en Allemagne ; une décision qui a créé un grand problème entre Ali et son fils Nejat, jeune enseignant d’allemand. Sauf que les réticences de ce dernier se sont évaporées pour se transformer en une grande affection quand il a appris que Yeter a choisi ce chemin juste pour pouvoir gagner de l’argent et payer les études de sa fille Ayten installée en Turquie. La disparition de la mère afflige doublement le père et le fils. Curieux, Nejat a débarqué en Allemagne pour aider cette jeune étudiante sauf que cette dernière avait un grand secret à cacher. Militante de l’opposition et poursuivie par la police, elle s’est installée clandestinement en Allemagne chez une amie. Parviendra-t-il à retrouver la trace de la jeune fille et de l’aider à se frayer librement son chemin ? La réponse est à suivre demain soir, à 19h00.
«De l’autre côté» de Fatih Akin, à 19h00, à la salle « Alhambra », du côté du centre commercial «Le Zéphyr»- La Marsa.
Quoi ? «Cyrano de Bergerac» de Jean-Paul Rappeneau. Où ? A la médiathèque Charles de Gaulle. Quand ? 14 mai à 19h30.
Belle adaptation de la pièce en vers éponyme d’Edmond Rostand, «Cyrano de Bergerac» est un film à succès, récompensé par 10 césars et par le «Golden Globe» du meilleur film étranger. Sorti en 1990 et inspiré de la commedia dell’arte, le film relate l’histoire de trois hommes amoureux de la belle Roxane. Chacun d’eux à sans conteste des qualités : il y a le conte Guiche, un homme de pouvoir, Cyrano dont le talent littéraire n’a pas d’égal dans tout le royaume et Christian, un bel homme qui fait fondre les cœurs de toutes les belles sans exception.
Qui sera l’heureux élu de la belle Roxane ? L’histoire est à découvrir avec ces hommes qui parlent en vers.
Rendez-vous avec Jacques Weber et Gérard Depardieu, le 14 mai, à 19h30, à la médiathèque Charles de Gaulle, 22, avenue de Paris- Tunis. Tél. : 71.249.137.
Animation
Quoi ? Célébration de « Mayou ». Où ? Au Club culturel Tahar Haddad. Quand ? Le 14 mai à partir de 11h00.
Dans le cadre de la célébration du mois du patrimoine, le Club culturel Tahar Haddad abritera le 14 mai, un grand festin, organisé à l’occasion de la célébration de la fête de « Mayou » ; une fête d’origine kéffoise consacrée à la célébration de la fin du printemps et l’accueil de la saison des moissons. Comme le veut la tradition, la fête repose sur la préparation et le partage du « Bourzguène », plat de couscous préparé avec des grains de blé moulus en alternance avec des couches de dattes et de fruits secs, arrosé de beurre frais fondu, garni des morceaux de viande ovine. Toute la belle histoire de ce délicieux couscous kéffois est à découvrir au Club culturel Tahar Haddad, lors de cette journée qui sera animée par Abderrazak Feki. Au programme de la manifestation : des expositions, une dégustation des mets traditionnels, des projections documentaires sur les traditions tunisiennes…
Soyez au rendez-vous, le 14 mai, à partir de 11h00, au Club culturel Tahar Haddad, 20, rue du Tribunal- La Médina de Tunis. Tél. : 71. 564.695.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com