Je suis un père de famille aux mains liées





Le tribunal de première instance de Tunis a examiné une affaire de vol qualifié et de falsification de chèques dont la somme dépasse 10 mille dinars.
L’accusé dénommé K., père de famille habitant à l’Ariana, travaillait en tant qu’ouvrier dans une société de bâtiments bien connue. Simple ouvrier, son salaire ne lui permettait pas de subvenir aux besoins de sa famille. C’est là le mobile du crime qu’il a commis. Devant la cour, il a déclaré «je ne suis ni voleur ni fraudeur, je suis un père de famille aux mains liées… » Ces quelques mots ont beau à attendrir l’assistance, mais devant la loi, un crime reste un crime.
Les faits remontent à quelques mois. Dans l’un des chantiers où il travaillait, K. trouvant un jour le bureau de son employeur ouvert, y est entré à la recherche de quelques billets dans l’espoir de pouvoir les prendre sans éveiller les soupçons. A son désarroi, il n’a rien trouvé à part un casier cadenassé. Décidé à voler, il a crocheté le cadenas et finalement ouvert le casier. Faute d’argent liquide, il a trouvé un carnet de chèques. Il en a dérobé trois chèques et est ressorti comme si de rien n’était.
Le même jour, K. s’est rendu dans l’une des grandes surfaces de la capitale. Il a fait quelques achats pour sa maison pour une somme de plus de mille dinars. En une semaine, il a falsifié et fait usage des trois chèques pour une somme qui dépasse les 10 mille dinars.
Entre-temps, son employeur s’est rendu compte du vol. Il a porté plainte auprès des autorités, notant que l’un de ses employés avait disparu depuis le jour du vol. Suite à quoi, les auxiliaires de la justice ont commencé par suivre la piste de cet employé disparu et qui s’est finalement révélée être la bonne. Arrêté, K. a avoué les faits. A la barre du tribunal, où il a comparu en état d’arrestation, il a sollicité la clémence, ajoutant qu’il n’avait aucun antécédent judiciaire.
Après délibérations, la cour l’a condamné à trois ans de prison.


Anas




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com