Transport aérien – Nuages de cendres : Les vols de Tunisair de nouveau perturbés





Tunisair annonçait que le trafic reprenait pratiquement dans sa totalité le 22 mai dernier. Elle vient de signifier que ses vols sont de nouveau perturbés.
Les effets de l’éruption du volcan islandais qui a suspendu, pour plusieurs jours, le trafic aérien en Europe ne sont manifestement pas finis. Le nuage de cendres qui en provient semble encore faire des siennes… et pas seulement sur le vieux continent. Car la compagnie Tunisair vient d’informer ses passagers, qu’en conséquence, quelques perturbations seront enregistrées sur les vols au départ et en provenance de l’Espagne, du Portugal et du Nord de l’Italie, recommandant à ses passagers de se renseigner sur le Web et de contacter son call center  pour s’assurer de l’horaire des vols.
Flash-back…
Tel est le dernier épisode de cette crise du transport aérien qui se poursuit depuis près de quatre semaines. Dès le 16 avril, Tunisair informait ses passagers que, suite à l’éruption (à partir du 20 mars) du volcan Eyjafj?ll dans le Sud de l’Islande et dont le nuage de cendres s’est propagé sur la région qu’elle espérait voir l’ouverture, à partir du 17 avril, des aéroports de Paris, Strasbourg, Londres, Bruxelles, Francfort, Hambourg et Dusseldorf. Mais la compagnie ne laissait aucun doute, quant à son attitude de vigilance et de suivi de l’évolution de la situation, soulignant que ses informations restaient sujettes aux éventuels changements  des aéroports européens. Elle recommandait d’ailleurs à ses passagers de se renseigner avant de s’engager dans tout voyage.
La 17 avril, alors que la situation empirait, Tunisair a veillé à informer ses passagers que la plupart des aéroports européens restaient fermés jusqu’à nouvel ordre. Par conséquent les vols au départ (et arrivée) de Paris, Strasbourg, Lyon, Londres, Dublin  Bruxelles, Liège Amsterdam, Genève, Zurich, Francfort, Dusseldorf, Hambourg, Hanovre sont annulés en attendant que la situation s’éclaircisse. Entre-temps, inutile d’aller vers les aéroports !
Le 18 avril, les perturbations se poursuivent alors que la plupart des aéroports européens restaient fermés jusqu’à nouvel ordre. Seulement, Tunisair annonçait la reprise des vols sur Marseille et Nice. Les vols de Tunisair vers et en provenance de Paris, Lyon, Grande Bretagne et Irlande, Belgique, Hollande, Autriche, Suisse, Allemagne, Milan, Luxembourg étaient annulés en attendant l’évolution de la situation.
Retour de manivelle !
Tunisair a mis en place depuis vendredi 16 avril,  une cellule de gestion de crise, pour assurer le suivi de la situation. Les solutions ne seront pas radicales et instantanées à l’ouverture des aéroports européens et la compagnie ne pourra pas prendre en charge tous les passagers pour les acheminer vers leurs destinations en une seule journée, principalement pour cause de congestion des aéroports européens.
Néanmoins, en cas d’ouverture des aéroports, Tunisair rassurait ses passagers qu’elle fera le maximum pour gérer leurs déplacements en mettant les capacités supplémentaires adéquates. Les passagers de Tunisair devront encore faire preuve de patience, car il ne faut pas oublier que les aéroports européens devront eux-mêmes gérer les demandes de vols supplémentaires de toutes les compagnies touchées par ces annulations !
Enfin, le 19 avril, c’est la réouverture progressive du trafic avec l’Europe alors que des couloirs aériens étaient créés pour permettre aux avions de circuler dans la région. Tunisair, qui a déposé ses programmes réguliers auprès des autorités européennes, se voit accorder les vols sur Londres et Vienne, étant entendu que la reprise des vols se fera progressivement et qu’il faut aussi prévoir quelques perturbations et quelques retards qui seront dûs à cette situation un peu spéciale.
Le 20 avril, le trafic a repris lentement après cinq jours de paralysie quasi-totale et, le 21 avril, il était encore plus fluide jusqu’au 22 avril, au moment où le trafic aérien reprenait pratiquement dans sa totalité et avec une meilleure régularité.
Pourtant, la crise ne semble pas vouloir trouver une fin heureuse alors que, par un brusque retour de manivelle, Tunisair vient d’informer ses passagers que quelques perturbations seront enregistrées sur les vols au départ et en provenance de l’Espagne, le Portugal et le Nord de l’Italie. Les nuages volcaniques viennent de tout remettre sur le tapis.


Manoubi AKROUT




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com