Tunisie – Chine : Des opportunités pour le tourisme tunisien





Mme Li Beifen, ambassadrice de Chine en Tunisie, a tenu avant-hier un point de presse pour présenter la visite de 24 heures, prévue après-demain, du ministre chinois des Affaires étrangères, M. Yang Jiechi.
Dans son briefing, Mme la diplomate a insisté sur la bonne qualité des relations tuniso-chinoises en mettant notamment l’accent sur les volets économiques, culturels et politiques. Elle a précisé que le volume des échanges entre les deux pays s’est élevé en 2009 à 1,38 Milliard de dollars et qu’il est déséquilibré en faveur de la Chine. «Il y a toutefois des initiatives chinoises pour réduire ce déficit en encourageant les Chinois à acheter tunisien et à investir en Tunisie. Des subventions ont été même accordées pour importer du phosphate et des engrais chimiques», a souligné Mme Li Beifen qui a sollicité les autorités tunisiennes d’augmenter le taux d’encadrement chinois dans les entreprises implantées en Tunisie en mettant l’accent sur le fait que «les Européens peuvent faire tourner leurs effectifs tous les trois mois. Ils sont à côté. La Chine est lointaine».
Spécificités chinoises
Concernant l’essor du tourisme chinois en Tunisie, Mme Li Beifen a mentionné que «près de 4000 Chinois ont visité la Tunisie en 2009. Elle a appelé les professionnels tunisiens à mieux s’inspirer des spécificités du marché chinois avant de faire leurs offres promotionnelles. «La Chine est classée au 104ème rang mondial en matière de revenus par tête d’habitants. Donc, ce sont les cadres de l’administration (cols blancs) qui doivent être ciblés et sensibilisés au coût compétitif de la Tunisie» a expliqué l’ambassadrice.
Mme Li Beifen a également mis l’accent sur les opportunités offertes aux investisseurs tunisiens en terre chinoise. Elle a précisé que les Tunisiens sont actuellement présents dans les domaines de l’huile d’olive, de la restauration, de l’hôtellerie, des phosphates et des engrais chimiques. «Ces activités peuvent être développées» selon la diplomate.
Pour ce qui est de la présence chinoise en Tunisie, elle s’élève à 14 entreprises dans l’informatique, la prospection pétrolière, la production des bicyclettes et le secteur du phosphate. Les Chinois sont également présents dans la santé avec des équipes médicales chinoises en Tunisie, le sport (ping-pong, arts martiaux, etc.) et l’enseignement pour l’essor de la langue chinoise.
Mme Li Beifen a également rappelé que deux entreprises chinoises sont bien placées pour remporter les appels d’offres des projets du Kef et de Gafsa dans le domaine du phosphate.
La visite du ministre chinois des Affaires étrangères, M. Yang Jiechi, ne saurait que renforcer les divers volets de cette coopération.


M.S.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com