Les éclairs de la 26e journée : Suspense et … laisser-aller !





Le championnat de la L1 pour la saison 2009-2010 a vécu laissant derrière lui peu d’éclairs et beaucoup de grisailles.
L’ultime journée a été favorable à l’ESHS et à EGSG qui ont sauvé leur peau parmi l’élite.Ailleurs, ce n’était que du pousse-ballon ou du laisser-aller.
Bassem Ben Nasr, le sauveur
L’ESHS se souviendra longtemps du but splendide marqué par Bassem Ben Nasr samedi dernier à El Menzah. Le milieu du terrain sahélien qui a enfilé l’habit du sauveur a été incorporé quelques minutes auparavant pour arriver à signer le but de la victoire synonyme de maintien et effacer par la même occasion, le souvenir d’un penalty raté il y a quelques semaines à Hammam-Sousse.
Iheb Msakni, le talentueux
Iheb Msakni a volé samedi la vedette à son frère de l’EST, Youssef Iheb a été l’auteur d’une prestation époustouflante à l’image de son équipe, EGSG., cerise sur le gâteau, il a marqué un second but tout en finesse, qui a contribué au succès des Gafsiens, synonyme de maintien.
Réveil tardif pour Msakni mais qui a eu lieu au bon moment.
Slim Rebaï, le sens du devoir
Voilà un autre jeune joueur qui aura marqué de son empreinte la dernière journée de la L1. Le jeune gardien du CSS qui a supplée Khalloufi a été l’auteur d’un arrêt décisif, celui consécutif au penalty accordé à l’USM. L’arrêt de Slim Rebaï a précipité la relégation du club sahélien mais a mis en valeur les qualités de ce jeune keepeer à l’avenir radieux
ESHS et EGSG,
les fruits de l’abnégation
Les plus heureux de l’ultime journée ont été sans conteste l’ESHS et EGSG qui ont assuré leur maintien à la faveur de leur belle prestation respectivement face à l’EST et au S.T.
Malgré des moyens financiers limités et une situation peu enviable au classement. Sahéliens et Gafsiens ont cru en leurs moyens jusqu’au bout pour assurer leur place parmi l’élite méritoirement.


Jamel BELHASSEN




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com