Alain Juppé : Le monde sera forcément multipolaire /Tout va bien entre Tunis et Paris





Le président de l’UMP (l’Union pour un Mouvement Populaire) M. Alain Juppé a tenu, dimanche, un point de presse au siège de l’ATCE. Plusieurs thèmes ont été abordés au cours de cette rencontre avec les représentants des organismes de presse nationaux et étrangers dont notamment les relations tuniso-françaises, le dialogue euro-méditerranée et le P.O. Tunis - Le Quotidien Le dialogue euro-méditerranéen était l’un des principaux points traités par M. Juppé après avoir rappelé que l’Europe sera élargie vers les pays de l’Est, il a affirmé : «Certains se demandent si l’élargissement de l’Europe vers certains pays de l’Europe de l’Est ne va pas détourner le regard des pays du Nord vers le Sud de la Méditerranée, d’autres s’inquiètent de la compétition que les pays membres vont entretenir avec les pays du Sud. Du point de vue de la France, cet élargissement vers les pays de l’Est est une chance pour l’ensemble des pays méditerranéens. Parallèlement, la dimension euroméditerranéenne ne sera pas perdue de vue». M. Juppé a précisé que l’U.E. va s’élargir sur l’Europe de l’Est et prépare une nouvelle Constitution. «La nouvelle Europe aura 25 Etats et sera plus ambitieuse», a-t-il souligné. Il a affirmé que le nouveau marché est fort de quelque 450 millions de consommateurs, en précisant que les «nouveaux citoyens de l’ex-bloc de l’Est seront des consommateurs potentiels pour les producteurs de la rive sud méditerranéenne. C’est une chance à condition que l’U.E. sache l’accompagner d’une bonne politique de voisinage». «La réussite du partenariat euro-méditerranéen dépendait des efforts d’intégration économique Sud-Sud», a-t-il dit. Parlant de la visite que va effectuer le Président Chirac en Tunisie, M. Juppé a affirmé que ce voyage est positivement perçu à Paris. Et d’ajouter «Il intervient à un moment très favorable», «J’espère, dit-il, que le contentieux immobilier, qui traine depuis longtemps entre les deux pays soit réglé définitivement. Pour le reste tout va bien», note-t-il. Répondant à une question se rapportant à la question palestinienne, M. Juppé a affirmé que les relations entre les pays du pourtour méditerranéen sont affectées par ce qui se passe dans la région du P.O. «Sur ce point, vous connaissez la position de la France. Elle consiste à appeler les protagonistes à s’engager résolument dans la voie de la paix. Aujourd’hui, il faut revenir à la mise en œuvre de la «Feuille de route» proposée par le Quartette. Cette feuille est aujourd’hui dans l’impasse», dit-il. Répondant à une question se rapportant au rôle que peut jouer l’Europe dans un monde dominé par un unilatéralisme manifeste, M. Juppé a affirmé : «Le monde de demain doit être multipolaire, et il le sera forcément. Il y aura plusieurs pôles de puissance, en commençant par la Chine, la Russie, mais aussi l’Europe. «Les Européens sont décidés à tout faire pour que l’Europe soit une entité politique avec sa politique étrangère, ses moyens d’intervention extérieure. Nous sommes décidés à aller de l’avant», a-t-il affirmé. Lotfi TOUATI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com