Vie des partis et des organisations : PSL : Participation à l’Internationale libérale





Sur invitation du président de l’Internationale libérale, M. Hans Van Baleen, le Secrétaire général du Parti social libéral (PSL), M. Mondher Thabet, participe aux travaux du Comité exécutif de l’Internationale qui se tiendra à Berlin du 11 au 14 juin 2010 et ce, en sa qualité de vice-président. M. Thabet interviendra à propos du thème «développement et sécurité politique».
Par ailleurs, le Bureau politique du PSL tiendra sa réunion périodique vendredi 21 mai pour évaluer la participation du parti aux dernières municipales. Il examinera également les préparatifs pour la mise en place d’une nouvelle stratégie d’encadrement et de formation des jeunes militants.
UGTT : Remous dans l’enseignement secondaire
Le secteur de l’enseignement secondaire attend avec impatience les suites à donner par le ministère de l’Education aux doléances présentées par le syndicat national lors de sa dernière réunion avec le ministre. Des commissions mixtes ont été prévues pour débattre régulièrement des divers problèmes vécus par le secteur et, notamment, l’amélioration des conditions de travail, la régularisation des dossiers litigieux et la contribution des enseignants à la réforme en vue pour améliorer la qualité de l’enseignement.
Le Secrétaire général du Syndicat national de l’enseignement secondaire, Sami Tahri, a insisté dans une déclaration faite au Quotidien que «les enseignants s’impatientent face au silence du ministère». Il affirme que «le secteur attend depuis plus d’une année que l’on s’intéresse à ses problèmes spécifiques. Les commissions mises sur place l’année dernière n’ont pas fonctionné. Cette année, encore, le nouveau bureau a attendu trois mois pour obtenir une réunion de négociations et nous attendons encore la concrétisation des promesses faites par le ministère».
Ordre des avocats : La campagne électorale commence avant son terme


Les candidats au Bâtonnat et au Conseil de l’Ordre multiplient désormais les manifestations de masse auprès des avocats pour expliquer leurs programmes électoraux. Ainsi, le Bâtonnier Béchir Essid réunira les avocats le 25 mai à la maison de l’avocat pour faire avec eux le bilan de son mandat. Me Brahim Bouderbala expliquera à ses collègues, le 26 mai au même lieu, les motifs de sa candidature et les détails de son programme. Quant à Me Abdeljelil Bouraoui, il a informé son entourage qu’il a déjà commencé sa tournée à travers les régions pour s’enquérir de l’état des lieux au sein de la corporation et sensibiliser les professionnels à son programme. Me Slaheddine Chekki a souligné son indépendance politique et a affirmé son intention de faire une tournée à travers les tribunaux pour sensibiliser les avocats aux spécificités de son programme. Me Charfeddine Dhrif a déjà tenu une réunion avec les avocats à Bizerte et a insisté sur l’assurance de l’avocat contre les erreurs professionnelles.
La pré-campagne annonce déjà une lutte serrée pour le Bâtonnat et les sièges du Conseil de l’Ordre dont les élections commenceront au cours du mois de juin.


Biologistes libéraux : Congrès en vue du syndicat
Le syndicat national des biologistes de libre pratique (SNBLP) poursuit son cycle de négociations avec la CNAM pour la révision de sa convention sectorielle. Le SNBLP a déjà soumis à la CNAM sa proposition pour une nouvelle évaluation de l’unité d’analyses B qui est actuellement de 190 millimes. Les professionnels estiment que la réévaluation devrait se faire en rapport avec le taux d’inflation durant les trois dernières années et l’augmentation des coûts des produits chimiques nécessaires durant la même période. «Certains produits ont augmenté de plus de 50 %» a affirmé un biologiste libéral qui a proposé une réévaluation du B à 280 millimes pour «permettre aux professionnels de poursuivre leur marche vers les standings internationaux. La qualité a un prix qui se monnaie en matériel de haute technologie, séminaires en Tunisie et à l’étranger ainsi qu’en recrutement de ressources humaines diplômées et compétentes. Or tout ceci se chiffre et, aux coûts actuels, nous ne retrouvons pas nos comptes».
Par ailleurs, le SNBLP prépare son congrès pour renouveler sa composition. M. Bahri Chérif est à son 3e mandat. Ses confrères veulent le reconduire pour un nouveau mandat, en introduisant toutefois de nouveaux noms au bureau du syndicat.


Mourad SELLAMI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com