Collecte et recyclage d’emballages plastiques : Un bon filon pour l’exportation





Mis en place en 2001, le système de collecte des emballages plastiques a fait émerger une véritable industrie de recyclage réalisant un chiffre d’affaires à l’export de 15 millions de dinars.
La collecte des déchets plastiques en Tunisie est une activité qui a pris une dimension économique très importante, illustrée par le nombre d’emplois générés depuis sa création il y a plus de 10 ans. Aujourd’hui, c’est à travers sa contribution à l’exportation que cette activité est en passe de se démarquer. L’année passée, 7 mille tonnes de granulés de plastiques ont été, en effet, exportés vers la Chine et l’Inde, ce qui a généré des revenus additionnels avoisinant 15 millions de dinars.
Longtemps considérés comme une nuisance à l’environnement et à l’esthétique des villes, les déchets plastiques forment aujourd’hui une source de revenus pour des dizaines de milliers de familles.
En 2001, au ministère de l’Environnement et du développement durable, est née l’idée de créer un réseau public de récupération et de valorisation des emballages usagés. Connu depuis lors sous l’appellation «Ecolef», rendu populaire grâce à la mascotte de «Labib», le système a connu le succès souhaité dés le départ. La multiplication des points de collecte et l’extension du réseau de collecteurs qui couvrent désormais tout le pays ont presque mis fin au problème du plastique dans les villes sur les routes et les plages.
La réussite du projet se confirme à travers l’évolution des quantités de déchets plastiques ramassées par les collecteurs. Cette quantité a été en effet multipliée par 16 en passant de 1200 tonnes en 2001 à 16 mille tonnes en 2009.
Grâce aux multiples conventions signées par le ministère de tutelle avec des entreprises de recyclage, les emballages usagés sont transformés pour être utilisés dans l’industrie plastique pour la fabrication de nouveaux produits. Entre 70 et 90% des quantités collectées sont en fait recyclées pour l’exploitation locale mais aussi pour des pays étrangers.


H. GHEDIRI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com