Rachid Belhout (Entr. O.B.) : «Déterminés à relever le défi»





Quelques mois après sa venue à Béja, il a redonné vie à un groupe comateux et a remis la machine de l’O.B. en marche.
Dans deux jours l’O.B. disputera la quatrième finale de son histoire.
Rachid Belhout comment avez vous eu l’idée d’atterrir à Béja?
J’étais à l’entente de Sétif et j’ai joué la demi-finale de la coupe d’Afrique puis j’ai voulu changer d’air et j’ai été contacté par l’O.B., je n’ai pas refusé l’offr.
Comment étaient les premiers contacts avec les joueurs?
Le groupe était en manque de confiance et doutaient de tout, l’équipe était en perdition et c’est normal, les défaites successives ont porté un sérieux coup au moral des joueurs.
Il fallait retaper donc ce moral et redonner confiance à ce groupe. Petit à petit ce travail a donné ses fruits et les résultats ont suivis.
Le groupe était réceptif et sa marge de progression grande.
Nous avons réalisé un bon parcours en championnat car on est classé 7e et en coupe nous allons jouer la finale dans deux jours. C’est une saison exceptionnelle.
Avec du renfort l’O.B. pourrait aspirer à un meilleur classement car parfois les absences pour blessures ou à cause des suspensions pèsent lourdement sur le rendement de mon équipe.
Nous avons réalisé de bons résultats et parfois de moins bons mais globalement la saison fut bonne…
Cela vous incitera-t-il à refaire l’expérience avec les «Cigognes»?
J’ai reçu une offre du président du club M. Mokhtar Nefzi et je suis en train de l’étudier. Il y a de fortes chances que je reste à Béja la saison prochaine.
J’ai beaucoup aimé Béja, l’O.B. et le public, ils ont fait preuve de beaucoup de gentillesse …
Parlons de la finale de coupe toute proche
Nous sommes en train de la préparer le plus normalement du monde. Mes joueurs sont déterminés à relever ce défi et à finir la saison sur la plus haute marche du podium. Nous avons beaucoup d’arguments à faire valoir.
J’ai toujours été un gagneur et pour gagner il faut travailler, c’est ce que nous faisons à l’O.B. depuis plusieurs mois, le travail a fini par payer. Nous disputerons samedi la finale de la coupe et la victoire est dans nos cordes.
Aujourd’hui, mon équipe affirme match après match des qualités longtemps enfouies, croit beaucoup en elle et retrouve une grande cohérence dans son jeu. C’est ce qui a permis à l’équipe de réapparaître à un endroit du classement qui correspond le mieux à ses potentialités cette saison.
La coupe sera la meilleure récompense pour mes joueurs qui ont fourni de gros efforts cette saison . Inchallah !


Youssef




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com