Tunis : Piégé par une fille de joie





Nous sommes au mois janvier 2010. Il faisait froid et la victime dans cette affaire avait choisi de prendre l’air dans un jardin public lorsqu’elle fut approchée par une jeune fille  qui lui a proposé de l’accompagner chez elle afin de passer quelques agréables moments. En la suivant, l’homme s’est fait braquer par deux gaillards qui l’attendaient à la maison…
Agé de trente ans, le jeune homme n’avait pas besoin d’un schéma pour comprendre  qu’il s’agit d’une fille de joie. Pourtant, il n’a pas tardé à accepter d’accompagner cette inconnue. Il faut dire qu’elle a su comment lui mettre l’eau à la bouche en lui promettant une ambiance d’enfer. C’est ainsi que les deux tourtereaux ont pris la route vers un appartement situé en plein centre-ville de la capitale.
A peine le jeune homme eut-il franchi le seuil que deux gaillards l’ont surpris en brandissant une barre de fer. Menacé de subir un triste sort au cas où il ne se soumettait pas, il a remis l’argent qu’il possédait à la jeune fille. La victime s’est pliée aux ordres de ses agresseurs avant qu’on le laisse partir. Sitôt à l’extérieur, il s’est rendu au premier poste de police pour porter plainte. Une patrouille l’a accompagné sur les lieux où les agents ont pu arrêter la jeune fille et l’un de ses deux complices. L’autre malfrat avait entre-temps quitté les lieux. Conduits au poste puis interrogés, les deux accusés ont avoué les faits avant d’être traduits en justice qui les a condamnés à deux ans de prison ferme. Leur complice a écopé, quant à lui, de trois ans de prison par contumace.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com