Vie des partis et des organisations





UDU : Inoubli tire à boulets rouges sur d’autres formations de l’opposition
Le secrétaire général de l’Union Démocratique Unioniste (UDU), Ahmed Inoubli, a accusé dans des déclarations à la presse d’autres formations de l’opposition de chercher à créer une crise interne au sein de son parti. M. Inoubli a notamment estimé que ces formations ont tenté de créer des scissions au sein de l’UDU afin de récupérer ses militants et les intégrer dans leurs listes de candidats présentées pour les élections municipales. «Nous accusons certains partis de vouloir créer des remous au sein de l’UDU. Et si nous avions, par le passé, préféré ne pas répondre à ces tentatives afin de favoriser un rapprochement entre les diverses sensibilités de l’opposition, nous nous réservons le droit de dévoiler ces pratiques au moment opportun», a déclaré le chef de ce parti d’obédience nationaliste arabe.
FDTL : Appel à un dialogue profond entre les partis de l’opposition
Le Forum Démocratique pour le Travail et les Libertés (FDTL) a publié récemment, à l’occasion du 16e anniversaire de sa création, un communiqué dans lequel il a appelé à approfondir le dialogue engagé récemment entre les partis de l’opposition démocratique sur les grandes questions d’intérêt national. Le parti fondé en 1994 et légalisé en 2003, a estimé dans son communiqué, qu’il est grand temps d’engager la réflexion sur une profonde réforme politique de nature à consolider le processus pluraliste.
UGTT : Vers la tenue d’un Conseil national extraordinaire
Selon des sources proches du Bureau exécutif de l’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT), les tractations vont bon train au sein de l’organisation pour la convocation d’un conseil national consacré à un débat sur l’amendement de l’article 10 du règlement intérieur. Cet article adopté lors du congrès de Monastir limite à deux ans seulement les mandats des membres du Bureau exécutif de la centrale syndicale, ce qui entraînera le départ de la majorité des membres de l’actuel Bureau lors du congrès ordinaire de 2011.
Une fois convoquée par les deux tiers des membres, la réunion peut se tenir et décider de la tenue d’un congrès extraordinaire destiné à l’annulation de la limitation des deux mandats.
Les manœuvres de la «direction» de l’UGTT allant dans ce sens inquiètent au plus haut niveau «l’opposition syndicale» qui y voit un «pas en arrière et une pratique scandaleuse qui ne favorise pas l’alternance démocratique « à la tête de l’organisation ouvrière.
Syndicat des journalistes
Le Congrès en décembre 2010
Dans un Communiqué publié le 17 mai, le Bureau exécutif du Syndicat national des Journalistes Tunisiens (SNJT) a fixé la date du prochain congrès du syndicat au mois de décembre 2010. Le Bureau a également appelé les adhérents à participer massivement à une Assemblée Générale qui sera consacré à un débat sur ce congrès «unificateur» ainsi que sur la situation morale et matérielle des professionnels des médias, et notamment celle des journalistes exerçant à l’ERTT.


Walid KHEFIFI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com