Piet Hamberg : «Je suis déçu, je porte plainte !»





Piet Hamberg ex-entraîneur de l’ESS a tenu une conférence de presse. Il a tenu à remarquer qu’il a bien aimé  la Tunisie en général et Sousse en particulier.
Hamberg a dit qu’il avait demandé l’appui du président du club pour instaurer la discipline qui serait impossible à imposer sans l’appui du premier responsable.
«J’ai commencé à travailler avec un bon staff technique et médical mais au bout de deux semaines, on a perdu quatre joueurs Gilson, Bukari, Abdennour et Ben Radhia».
Mais c’est vous qui avez demandé le départ de ces joueurs ?
Pour Gilson j’avais eu un rapport conflictuel pendant deux semaines, Bukari ne s’est jamais entraîné avec moi, Abdennour est parti en Allemagne. Quant à Ben Radhia, c’est un joueur négatif sur tous les plans qui s’est mis à insulter ses coéquipiers. Le départ de ces joueurs nous a énormément affectés
C’était prévisible, vous deviez vous attendre à ça ?
Oui, et c’est pour cette raison que nous nous sommes mis d’accord, le président et moi-même pour former une équipe et parier sur le travail et la progression des joueurs et du volume du jeu et nous avons pu obtenir des résultats encourageants, la preuve notre match contre le CSS à Sousse, nous l’avons remporté avec la manière ci qui a engendré la satisfaction de tout le monde et en premier lieu le président et c’était clair pour moi qu’il était question que je continue mon travail avec le club pour la saison prochaine.
Comment donc expliquer votre limogeage ?
Je l’ai su par l’intermédiaire des médias, j’ai essayé par la suite de contacter le président du club mais il était en France. A son retour, une semaine après, j’ai eu un entretien avec lui et il m’a affirmé que la raison de cette séparation était la pression qui pesait sur moi. Pourtant, je n’avais aucune pression sur moi. Je ne sais pas d’où ils ont sorti cette histoire. Bref, on m’a proposé de rester au club comme directeur technique des jeunes.
Pourquoi ne l’avez-vous pas accepté ?
L’Etoile a besoin d’un manager général qui s’occupe de toutes les catégories et non d’un directeur technique des jeunes. L’Etoile a besoin de créer un poste comme celui occupé par Cruyff à Barcelone parce que l’etoile n’a aucune philosophie, aucun programme et aucun style de jeu c’est pourquoi j’ai dit que je voulais faire le même travail que celui de Johan Cruff à Barcelone. Le président de l’ESS m’a proposé de réviser mon salaire à la baisse pour occuper ce poste et j’ai accepté.
Où se situe le problème alors ?
Deux jours après il m’informe que l’Etoile n’a pas le budget pour cette tâche.
Peut être qu’ils n’ont pas prévu ça dans le budget de l’équipe ?
Oui, dommage parce que j’ai aimé ce challenge mais je suis heureux que les supporters de l’Etoile considèrent que je ne suis pour rien dans ce qui se passe. D’habitude dans des situations pareilles le public s’attaque au coach et là, je suis heureux que les supporters m’aient innocenté. Remarquez que l’Etoile a vu se succéder huit techniciens en l’espace de deux ans et ça c’est très mauvais pour la stabilité de l’équipe.
Vous n’avez pas convoqué les journalistes seulement pour leur parler de votre expérience chez nous ?
En effet il y a un problème de respect des clauses du contrat.
Vous avez quitté à l’amiable, moyennant trois salaires prévus par le contrat...
Ils n’ont pas payé assez.
N’ont-ils pas payé les trois salaires ?
Oui, mais le montant en dinars n’était pas conforme. C’est pourquoi je vais engager un avocat pour suivre l’affaire. Moi, je ne connais pas mes droits selon la loi tunisienne, l’avocat saura me défendre.
C’est ainsi que vous quittez l’ESS ?
Non je tiens à souhaiter la réussite à Chebil et Mkacher, à l’équipe et aux supporters de l’Etoile.
Et maintenant ?
Maintenant je quitte pour la France et précisément pour Lyon. Dommage j’ai aimé ce pays surtout que les Tunisiens sont magnifiques.
Seriez-vous tenté par une autre expérience en Tunisie ?
Je l’accepterai avec un grand plaisir.


Propos Recueillis Par : Ridha Azaiez




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com