S.T. : Zaïri est annoncé … intransférable !





Ça bouge beaucoup du côté du Bardo et des changements importants sont déjà opérés
afin de démarrer la prochaine saison dans de bonnes conditions.
Il faut dire que l’actuel comité directeur a prôné le principe de continuité à tous les niveaux. Toutefois, les imprévus sont toujours là pour imposer certains changements. C’est le cas, à titre d’exemple, de Mahmoud Ouertani qui n’a pas fait long feu à son poste de directeur sportif. Il a demandé à partir car il préfère reprendre le travail sur terrain et il ne fera plus partie du staff technique.
Pas d’adjoint pour Liewig
Autre changement, imprévu celui-ci, l’entraîneur-adjoint ne sera pas Wahid Abderrazek. Ce dernier a décidé de partir pour, paraît-il, une incomptabilité d’humeur avec Patrick Liewig, le coach. On n’a rien fait pour le retenir, d’autant plus que Liewig a proposé de ne plus compter sur un entraîneur-adjoint. Il aura à ses côtés Adel Zouita qui garde son poste d’entraîneur des gardiens de but et qui assistera le coach et se fera consulter à propos des détails tactiques en cas de besoin. Liewig lui fait entière confiance et il est satisfait du volume de travail de son jeune adjoint.
Reste à présent le choix du préparateur physique et tout sera réglé durant cette semaine car, avant de prendre une décision, le bureau a attendu le retour de M. Mohamed Derouiche, qui rentre aujourd’hui de France, pour discuter de ces détails.
Quant à Gérard Busher, l’ex-coach hammam-lifois, il a eu une longue réunion avec M. Dérouiche et a promis de respecter son engagement avec le S.T. et de ne travailler qu’au Bardo tant qu’il restera en Tunisie. Cependant, il va falloir attendre quelques jours pour en savoir plus.
Retour de Berrebat et Khemir
Le renforcement de l’effectif est à l’ordre du jour au Bardo. On a beaucoup parlé du départ de Zaïri à l’EST, mais les dirigeants stadistes n’hésitent pas à exprimer leur étonnement devant tout ce qui se dit et se lit sur les journaux. Zaïri n’a jamais été mis sur la liste des départs, à moins qu’une très bonne offre lui parvienne d’un club étranger. Il n’y a eu aucun contact officiel avec les dirigeants de l’Espérance et il est inconcevable, comme l’affirme M. Karim Berbèche, le futur premier vice-président, qu’on aille négocier un transfert avec un joueur encore sous contrat jusqu’en 2013 sans aviser son club! Donc, pour le moment, Zaïri reste stadiste bien que le joueur ne désespère pas de partir ailleurs. A propos d’effectif, il sera davantage étoffé avec le retour de Naïm Berrebat et de Jemaïel Khemir, partis la saison passée sous forme de prêt. Ils vont réintégrer le groupe en attendant d’examiner leur situation et de prendre les décisions qui s’imposent. Quant à l’attaquant du Sierra Leone, convoité par les Stadistes, sa probable arrivée reste en instance.
M. Dérouiche a rencontré l’agent du joueur à Paris et on se dirige vers un accord qui contentera tout le monde.
Signalons, également, que la reprise des entraînements a été fixée au 21 juin 2010. Le premier stage aura lieu au Bardo avant de mettre le cap sur Hammam-Bourguiba pour un rassemblement de dix jours pour d’entamer la série de matches de préparation.


Kamel ZAÏEM




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com