Banques : Pour une mise à niveau des systèmes d’information !





Ce n’est rien de moins qu’une mise à niveau globale des systèmes d’information des banques tunisiennes que viennent de proposer IBM et ses partenaires au secteur financier.
Deux points sont à saisir quand on évoque les banques tunisiennes en ce début du XXIè siècle: Le premier est l’obligation qui leur est faite de réagir rapidement et efficacement aux changements, aux opportunités et aux menaces. Le second, hérité de la dernière crise financière internationale, est l’urgence du renforcement du Middleware (la partie des systèmes d’information dévolue au contrôle).
Pour une architecture orientée services
A partir de là, nos banques doivent répondre aux problématiques IT et à ceux de leurs métiers… mais elles ont besoin d’outils de haut vol pour faire face à ce qui peut être considéré comme une totale mise à niveau de leurs systèmes d’information pour satisfaire aux plus hauts standards internationaux en matière de Banking Industry Framework, SOA Connectivité et Intégration, Consulting Métier, Plan de Reprise des Activités, Business Intelligence, Business Process Management, CRM…
C’est pour cela que vient de se tenir le premier Banking Forum organisé par IBM et ses partenaires stratégiques Cisco et HR Access à l’adresse des Directions des systèmes d’information et des Directions métiers des banques tunisiennes où ont été présentés un ensemble de principes directeurs mis au point par IBM sur la base d’une expérience très solide acquise auprès de plus de 6550 clients à travers le monde, dont les 20 plus grandes banques mondiales, mais aussi 9 des 10 plus grands assureurs mondiaux et les 10 principaux opérateurs télécoms et constructeurs automobiles.
C’est avec cette expérience que l’architecture orientée services (SOA) apparaît comme la meilleure solution pour doter les entreprises d’une flexibilité durable, qui est devenue indispensable pour réagir rapidement et efficacement aux changements, aux opportunités et aux menaces et développer ainsi une stratégie marketing plus proactive assurant une meilleure compétitivité.
Le Middleware,
un poste de contrôle au sein des banques
Les systèmes informatiques se sont toujours implicitement mis au service des processus métier, mais, alors même qu’ils subissent les changements impulsés par les besoins des entreprises, le contexte actuel exige désormais une réflexion innovante. Et la première de ces réflexions s’attaque à l’apparition de failles dangereuses dans le système financier mondial, lors de sa dernière crise, en matière de contrôle et, si l’on ose dire, d’audit interne.
C’est que l’accroissement des besoins de communication dans des marchés de plus en plus ouverts et concurrentiels amène les entreprises à s’appuyer sur l’innovation technologique pour gagner en flexibilité et en productivité, tout en maîtrisant leurs coûts. L’infrastructure matérielle et logicielle doit être capable de supporter de nouvelles fonctions et l’accroissement des échanges d’information implique un besoin de cohérence et d’échanges entre les systèmes d’information.
Les banque tunisiennes ont donc besoin, comme les autres, d’accorder une réflexion nettement plus importante aux services de middleware qui répondent à ces besoins; ce Forum a été une occasion pour mettre tout cela sur la table.


Manoubi AKROUT




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com