Ligue des champions (demi-finale-Aller)/Al Ismaïly – E.S.T (3-1) : La douche écossaise





Face à un Ismaïly jouant sur un rythme très élevé et possédant une attaque percutante, l’Espérance après avoir fait illusion jusqu’à la (85’) a fini par céder devant les coups de boutoir de Abou Gricha et consorts, encaissant deux buts dans les toutes dernières minutes. La sanction de trois à un est bien sévère mais le rachat et la qualification en finale restent possibles. En effet, la demi-finale aller a été jouée sur un rythme effréné et le club égyptien, qui possède l’art de porter le danger devant la cage adverse et qui connaît dans cette septième Ligue des champions une réussite offensive impressionnante, a su aller au bout de ses intentions, se créant plusieurs opportunités et marquant un premier but par Traoré (30’) même si le tir de ce dernier a été détourné par Thabet, un second sur un penalty sévère accordé par l’arbitre Damon à un moment crucial (86’) et un troisième consécutif à un travail collectif d’envergure et à une erreur de placement de la défense sang et or. Un verdict très dur pour l’Espérance qui vise ce trophée. Mais les faits sont là. Le club tunisois doit gagner par au moins deux à zéro au retour. Un objectif réalisable quand bien même Al Ismaïly a laissé entrevoir de grandes possibilités techniques et physiques. Cela dit, il faut bien revenir sur cette première manche pour reconnaître que les hommes de Zouaoui ont joué intelligemment le coup jusqu’à l (85’) arrivant à remonter un but et à se créer même l’occasion d’un second, ratée lamentablement par Diacky, pourtant parti en tête à tête avec le gardien égyptien Sobhi. Défaillances en chaîne Seulement, la prestation des Sang et Or n’a pas été exempte de tout reproche. La défense a connu les pires difficultés pour arrêter une attaque adverse très remuante les deux pivots Triki et Clayton ont évolué assez éloignés l’un de l’autre alors qu’il fallait serrer les rangs vu que les joueurs locaux affectionnaient le jeu court dans l’axe de la défense, sans oublier que le premier n’était pas assez à l’aise à ce poste alors que le second manquait visiblement de compétition, lui qui n’a plus joué depuis un mois en raison d’une blessure. Au niveau de la construction, Souayah, malgré tous les efforts déployés, a manqué de soutien, Melki étant préoccupé par la récupération sur le flanc droit. Enfin en attaque, Ben Younès a semblé perdu au milieu des défenseurs locaux et n’a pu bénéficier de balles jouables Zitouni, lui, malgré un grand travail de sape, a souvent raté le dernier geste dans la zone adverse. Diacky, entré en cours de jeu, a été l’auteur de quelques étincelles mais a manqué l’immanquable quand le score était à égalité en ratant un tête-à-tête avec Sobhi. Les choses étant ce qu’elles sont, l’Espérance est appelée à bien préparer la seconde manche qui sera certainement difficile à négocier face à un adversaire qui a surpris par sa fraîcheur, sa vivacité et sa valeur technique. Les arguments des camarades de Badra ne sont pas négligeables et la qualification demeure dans leurs cordes. A eux de savoir prendre la mesure de leurs vis-à-vis le 15 novembre. Jamel BELHASSEN Fiche technique Stade : Ismaïlia Public : 18.000 environ Arbitre : Damon (Afrique du Sud) Ismaïly - E.S.T: 3 à 1 (M.T : 1-0) Buts: Ismaïly : Traoré (30’) Abderabbou (86’ S.P), Gabati (89’) E.S.T. Jaïdi (70’) Formations Ismaïly : Sobhi, Younès, Nahas, Fahmi, Abderabbou, Homs, Al Gamal, Sabou, Mouaâdh, Chater, Traoré, Abou Gricha. E.S.T : Tizié, Thabet, Mkademi, Badra, Azaïez, Triki, Clayton, Souayah, Melki, Zitouni, Ben Younès. Remplacements : Ismaïly : Fahmi par Salem (40’) E.S.T : Mkademi par Jaïdi (54’), Ben Younès par Diacky (54’). Cartons jaunes Ismaïly : Homs E.S.T : Clayton, Triki Cartons rouges E.S.T : Triki pour somme d’avertissements Note du match : 13/20. Retour à El Menzah La demi-finale retour de la Ligue des champions d’Afrique entre l’Espérance et Al Ismaïly aura lieu finalement le samedi 15 novembre au stade El Menzah à partir de 14h00 et non au stade de Radès en nocturne comme prévu initialement. J.B.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com