Exportations agricoles : Mi-figue mi-raisin…





La hausse du prix de l’huile d’olive sur le marché international ne s’est pas systématiquement traduite par une augmentation des recettes générées par les exportations.
Dans le rang des oléiculteurs, une chose est certaine: c’est que nul ne doit considérer 2010 une année féconde. Avec une production qui a avoisiné 120 mille tonnes, contre un peu moins de 200 mille lors de la saison précédente, c’est sur les exportations que tout le monde a misé pour combler le manque à gagner. Surtout que le prix sur le marché mondial a monté. La tendance déplaisante a été confirmée par les chiffres communiqués par le ministère du Commerce et de l’artisanat. Il s’agit des résultats des quatre premiers mois de 2010 qui font état d’un recul notable des exportations d’huile d’olive.
Mais bien qu’ils justifient le résultat par le ralentissement des échanges sur le marché mondial, ceux qui veillent sur le commerce extérieur, reconnaissent cependant qu’une baisse qui avoisine 23,9% reste importante. On a beau espérer en revanche que le prix à l’export, qui a augmenté de 7,3 % par rapport à 2009, n’ait pas d’impact sur les revenus générés par les exportations qui ont, à leur tour, chuté de 18%.
Au démarrage des programmes d’exportations des produits agricoles, les départements compétents ont en effet prévu que 130 mille tonnes d’huile d’olive soient exportées, soit 10 mille tonnes de plus qu’en 2009.
Au moment où l’extra vierge se négocie à 2,3 euros le kilo contre 2,1 euros en 2009.
C’est sur le marché des dattes et des agrumes que cela baigne dans l’huile. Pour le premier produit, le tableau de bord des exportations affiche déjà une croissance de 12,8% en volume et de 28% en valeur. Il semble d’ailleurs que les dattes tunisiennes se vendent de plus en plus cher à l’étranger, puisque leur prix à l’export a augmenté de 13,5%.
Même tendance pour les agrumes dont on a enregistré une augmentation de 10% des quantités exportées jusqu’ici, entraînant une croissance de 3% en termes d’entrées de devises.


H.G.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com