Où va la LTDH ?





La souplesse exprimée par Me Chedly Ben Younès pour le rapprochement des points de vue ouvre de nouvelles voies vers une solution de la crise de la Ligue.
MM. Abdelwaheb El Béhi, ancien bâtonnier, et Moncer Rouissi, président du Comité supérieur des droits de l’Homme et des libertés fondamentales, ont tenu récemment une conférence de presse au cours de laquelle ils ont fait la lumière sur le processus de médiation qu’ils entreprennent entre le bureau directeur de la Ligue Tunisienne des droits de l’Homme (LTDH) et les sections plaignantes parmi les adhérents de la ligue, afin de faire sortir cette importante structure de droit de sa crise actuelle.
MM. Abdelwaheb El Béhi et Moncer Rouissi ont précisé que le processus de médiation qu’ils ont engagé entre le comité directeur de la LTDH et les sections plaignantes est arrivé à une étape délicate et décisive, et n’a pas abouti, jusqu’à présent à des résultats concrets.
Ils ont affirmé que les représentants des plaignants ont présenté, au cours de leurs pourparlers avec la délégation du comité directeur en présence des deux médiateurs, plusieurs concessions qui ont englobé les dispositions des jugements rendus en leur faveur, cela dans le souci d’identifier des solutions susceptibles de favoriser la tenue d’un congrès consensuel dans les meilleurs délais.


Mourad SELLAMI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com