El Manar : L’aide ménagère se la coulait douce avec l’épicier





Les employeurs d’une jeune fille ont du porter plainte pour contraindre un jeune épicier à réparer son tort et à se marier avec l’adolescente en question. Il faut dire que la victime dans cette affaire est aide-ménagère qui travaille chez une famille au quartier d’El Manar. La jeune fille est tombée amoureuse de l’épicier du coin et ce qui devait arriver arriva.
L’adolescente a perdu, en effet, ce qu’elle avait de plus précieux. Prise de panique, elle est allée tout raconter à la maîtresse des lieux qui, à son tour, est allée informer son mari. Le couple décida de porter plainte qui aboutit à la convocation du suspect au poste. Interrogé, l’épicier a reconnu avoir entretenu des rapports intimes avec la jeune fille, mais pas au point d’en arriver jusque-là.
Le dossier de cette affaire a été remis à un juge d’instruction pour décider de l’issue de l’affaire.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com