La joie du sacre confisquée !





Il ne restait plus que 48 secondes à jouer et les joueurs de l’Espérance pouvaient déjà fêter avec leurs supporters la conquête du titre de champion. Or voilà qu’un supporter, que l’on ne peut qualifier que d’inconscient, tira une véritable fusée éclairante qui est allée percuter le mur d’en face avant de revenir vers le banc espérantiste pour y provoquer deux foyers d’incendie rapidement maîtrisés par les agents de la protection civile.
Le match fut donc arrêté, les joueurs étoilés rejoignirent les vestiaires. Après plusieurs palabres et plusieurs minutes d’attente, ils revinrent sur le terrain pour finir les dernières 48 secondes.
Il faut dire que le comité directeur de l’Espérance, qui avait fourni de grands efforts pour rétablir leur club dans ses droits en levant le huis clos, avait pris toutes les mesures pour assurer le déroulement normal du match. Il a placé une trentaine de stadiers dans les gradins pour intervenir au moindre geste ou comportement anti-sportif, a prévu une radio interne pour lancer des appels aux supporters afin d’encourager leur équipe dans les règles de l’art etc.
Mais malheureusement, il y eut ce geste malheureux et incompréhensible de ce jeune qui risque maintenant une lourde peine de prison pour ce geste.
Dommage que les efforts consentis par les responsables des clubs partent ainsi en fumée à cause de quelques illuminés. D’ailleurs, les responsables espérantistes ont exprimé leur profonde indignation après ces faits qu’ils désapprouvent totalement et les rejettent en bloc. Même la joie du sacre ne fut pas complète et savourée comme il se doit !


A.L.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com